Suite – 08 – CLAP SPECIAL


 
A l’époque, Patrick réalisa qu’il ne pouvait vraiment se libérer psychologiquement de  »l’institutionnel » que contenait son enfance et qui bloquait sa création, qu’en changeant de nom. Il s’en expliqua ainsi :  »Un jour, j’en ai eu marre. J’avais dix-huit ans. Maurin par-ci, Maurin par-là. J’ai laissé tomber Maurin, j’ai pris un autre nom qui est dans la famille,
 DE VAERE devenue DEWAERE,  »le vrai », en flamand. Le nom de l’arrière grand-mère maternelle de ma mère ». Son changement de nom n’est pas complètement accepté par sa famille; sa mère, Mado, en fut profondément déçue, comme le confirme Dewaère :  »ça a été un choc pour sa mère qui revait de voir le nom des  »Maurin » au fronton des théatres ». Mais en se détachant de la  »tribu ». Ce qu’il sait indispensable dans le monde du spectacle.
Publicités

Laisser un commentaire si un article vous plait

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s