Suite – 22 – CLAP SPECIAL


 
Dewaère expliquera plus tard les particularités qu’il aura trouvées dans le personnage de Fayard, et, qui devaient le guider dans l’interprétation du role :  » mon personnage de juge courageux, intrépide qui s’attaque aux puissants de la politique et du milieu, est un amalgame des Juges RENAUD, CECCALDI, pour moi c’est surtout le juge CHARETTE. C’est un film de fiction ou se mèlent des réalités différentes : le milieu Lyonnais, les barbouzes, le milliard de Strasbourg…  ».
Patrick DEWAERE fascinera le public par sa présence à l’écran. Le nombre des entrées sera considérable, autant par le jeu de l’acteur, que par la publicité faite gracieusement par  » le Service de l’Action Civique  » (chaque fois qu’il est prononcé, le sigle S.A.C. est remplacé par un bip… bip… bip… sonore dans le film) Pourtant, Patrick DEWAERE ne sera personnellement pas trés content de son interprétation :  » Je me suis un peu planté, dira-t-il, mon juge, je ne le voulais pas si sympathique…  ». Malgré tout, le role du Juge FAYARD marquera DEWAERE lui-mème, et son itinéraire de comédien. Les producteurs, aprés ce film, ne cessseront desormais de le harceler pour l’obtenir dans leur distribution. On peu considérer le Juge FAYARD dit le  » SHERIFF » comme etant le deuxième grand role de Patrick DEWAERE aprés  » F. comme FAIRBANKS  ».
Publicités

Une réponse "

Laisser un commentaire si un article vous plait

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s