Archives d’Auteur: cajac1845

Lettre de MADO

Une ébauche de lettre de MADO,  qui se pose des questions.

Mado MAURIN à GOUVERNES

                                                                                                          17-05-2001

 

Une mère ?

Après avoir avec trois papas différents, mis en ce monde cinq petits garçons et pour finir une fille… Surprise et joie !

je ressens ce sentiment un peu étonnant  qu’une mère est comme un vieux tronc d’arbre… Des branches s’élancent à certains moments, temps, endroits… et poussent, s’éloignant de plus en plus de ce vieux tronc…. le temps passe et la mère sent s’éloigner d’elle de plus en plus ces branches qui grandissent donnant naissance à d’autres branches (les enfants, les petits enfants, et même les arrières…)

L’amour évolue, des instants merveilleux d’amitié, des moments terribles de reproches, le vieux tronc s’en va vers l’avenir, vers le franchissement de cet autre monde mystérieux qui attend le retour de ses racines qui n’en finissent pas de mourir…

Entre, certaines branches sont mortes et reparties vers ce fameux monde

qui nous attend tous…

Et enfin les branches grandes et petites pousseront un soupir de soulagement ! Les voilà libres enfin d’un passé qui pèse de plus en plus lourd…

Mais  dans l’instant, il faut préparer la justice entre tous. Et cela va être difficile, il va y avoir des grincements de dents . Les jeunes mères de famille vont défendre le patrimoine de leurs petits.

Alors que l’Esprit de justice inspire chacun de tous pour que le vrai partage de l’amour puisse triompher de nos faiblesses ! de nos égoïsmes,

Egoîsme dont le vieux tronc que je suis est accusé devant la Justice Divine….

Je vous ai pourtant tant aimés ! je voudrais comprendre ma faute, mes fautes, Que la lumière m’éclaire !

LOLA DEWAERE

En cette période de confinement,

01 - Patrick et LOLA DEWAERE

 

 ou il y a tant de morts et de malades du CORONAVIRUS-19,

il est bon de penser aux vivants,

Lola DEWAERE, est maintenant une actrice à part entière.

02 - LOLA DEWAERE

 

C’est un vrai plaisir de la voir, en compagnie de Sara MORTENSEN,

dans des séries de téléfilms POLICIERS, sur France 2.

ASTRID et RAPHAELLE

03 - AR

Cliquez ci-dessous sur le Lien, vers un article concernant cette série :

https://archivespop.wordpress.com/2020/04/04/astrid-et-raphaelle-une-archiviste-hors-du-commun/?fbclid=IwAR1R01O9dh7ZnkCH4nsbp0_HdFbqqh23wAmmFpyfriRuk-mW98sSuwCAwyE

 

04 - Astrid - Rapha

05 - LOLA - 20 mai 2003 - mvc-476S

06 - LOLA et SARA

 

07 - Astrid-et-Raphaëlle-1

Chantons DEWAERE

Tout d’abord tous mes vœux de bonne santé,

et de prospérité à tous les Dewaerenautes, pour 2020.

 

01 - BONNE ANNEE 2020

C’est bientôt l’anniversaire de sa naissance, Le 26 janvier 1947

02 - Patrick MAURIN - AVRIL 1948 (1 an)

 

PATRICK aurait eu 73 ans

03 - CLAP SPECIAL - PATRICK DEWAERE - No.8 - 1982

Pour fêter ça,

un artiste, William RECOULY chante DEWAERE

04 - William RECOULY - 01

Un artiste Montpelliérain, William RECOULY

chante une chanson qu’il a intitulée tout simplement : « DEWAERE »

Cet artiste est originaire de la Lozère.

Avec une voix claire aux accents colorés et charmeurs.

Ses chansons s’inspirent de l’amour, l’amitié, la vie,

la culture et la nature, à laquelle il est très sensible.

05 - William RECOULY - 02

Il a créé une chanson entièrement consacrée à l’acteur Patrick DEWAERE. Vous pouvez d’ailleurs écouter cette chanson, en allant sur sa chaine musicale YOUTUBE.

Lien du clip sur YOUTUBE :

https://www.youtube.com/watch?v=JQ4bZyVVL74

06 A - DEWAERE - Le Clip YOUTUBE

Vous trouverez sur la chaine You Tube de William Recouly un clip de sa chanson Dewaere en hommage à Patrick qu’il a écrite et composée en 2002 à l’occasion des vingt ans de sa disparition. Pour mémoire, cette chanson figure dans son CD « Fais le premier pas ». Elle est disponible sur l’ensemble des plateformes musicales du monde entier.

Ce clip réalisé par Michel Saugnac, nous permet de revoir Patrick dans des extraits de film et des images.

Il y a également une version karaoké de ce clip vidéo pour vous permettre de chanter à votre tour.

Allez-y surtout, lancez-vous, chanter, nous permet d’expurger nos stress, nos chagrins, nos peines, nos désespoirs pour mieux repartir de plus belle et toujours garder espoir en l’avenir.

N’hésitez pas à partager pour faire découvrir ce clip vidéo et encourager à chanter sur la version karaoké.

Et j’ai mis aussi le karaoké ici :

https://www.youtube.com/watch?v=xVLXDmvZXQ4

06 B -DEWAERE - KARAOKE

Vous découvrirez un clip vidéo sur sa chanson

DEWAERE qui a été réalisé par Michel SAGNAC.

Michel est également auteur de chansons et il a fait quelques textes que William a mis en musique.

06 C - PATRICK-DEWAERE cet INCONNU

Pour tout contact pour acheter le CD de WR suivre le lien

https://sites.google.com/view/williamrecouly/discographie

Il est prévu également une version karaoké. J’espère que certains auront envie de chanter dessus et que ce clip plaira comme il me plait…

William attends un peu d’avoir des vues sur le clip, pour mettre ensuite la version karaoké.

Site WEB de William RECOULY

https://sites.google.com/view/williamrecouly/accueil

 

07 - Patrick bébé

08 - MONSIEUR FABRE - (premier film 1951)

09 - PATRICK - 14 ANS - le chemin des etoiles

Voici pour rappel le lien du site internet de William Recouly : http://williamrecouly.free.fr

10 - PATRICK

11 - PATRICK DEWAERE - Jean de la TOUR MIRACLE (1967)

12 - PATRICK - Les Hauts de HURLEVENTS (1968)

13 - PATRICK

14 - Dewaere au Café de la Gare

15 - PIERROT (1974)

16 - Patrick

17 - Patrick

18 - DEWAERE

19 - PATRICK DEWAERE - Acteur jusqu'au bout

20 - montage dewaere

21 - DEWAERE - William RECOULY -- paroles de la chanson

NADEGE, le retour

Vous l’avez peut-être connue quand elle était la ‘’cheffe’’ de cuisine

Chez ‘’SCARLETT et le COCHON VOLANT’’ aux LILAS,

01 - NADEGE En cuisine - SCARLETT et le COCHON VOLANT

02 - DSC04889

 Mais maintenant, c’est dans une nouvelle activité que nous la retrouvons, toujours aussi fidèle à la très bonne cuisine française.

Elle nous propose, des plats tout préparés,

03 - L'embarras du choix !

 

Marché de Pantin, place de l’Église.

03 b - Eglise de PANTIN - Saint-Germain l'Auxerrois

 

Poule au pot et soupes du monde ….

04 - Les SOUPES du monde

et pleins de bocaux…. Les nouveaux ’280 GR’’ à découvrir !

on vous attend !

05 - CONSERVES & CONFITURES du temps present - Cuisinés à l'ancienne

 

Box de Noël pour deux minimum
Apéro + entrée (au choix) + plat (au choix) + dessert

06 - Pack SPECIAL FETES

 

Marché de Pantin, place de l’Église jusqu’à 13h30.

07 - NADEGE - Marché de l'Eglise - PANTIN - DSC08937

08 - ça donne envie !

Des soupes et des bocaux… Effiloché de canard confit à la patate douce, Morue du capitaine, Parmentier Apicius, Sauté de cochon fermier aux pruneaux.

09 - Le Pot au Feu - La box de NOEL

10 - le choix

11 - Faites vous plaisir !

Vos anecdotes, et vos photos de PATRICK sur mon blog

Chers Dewaèrnautes, je voudrais vous soumettre une idée, qui peut intéresser tous ceux qui ont quelque chose à raconter sur Patrick DEWAERE ou Patrick MAURIN.

01 6 - 1760_n

Des anecdotes, des souvenirs, des raisons qui font que vous aimez PATRICK.

02 - patrick-jeune

 

Faites-moi parvenir votre texte en français (entre 10  et 30 lignes), ainsi que des photos inédites (taille minimum 640×480, mais plus grand (768×1024) c’est mieux). Si vous n’avez pas de photos, ça peut être des articles de journaux, ou de magazines, même anciens, photocopiés, dans des formats raisonnables.

Tous ces articles, paraitront sur mon blog, avec le Prénom de la personne qui me l’aura envoyé (Le nom et le prénom, en entier si elle le désire).

Je me réserve la possibilité de corriger et éventuellement d’un peu modifier, les textes qui ne seraient pas très compréhensibles, mais je préviendrais, avant publication sur le blog, les auteurs de ces textes modifiés.

J’espère que mon idée, trouvera un accueil favorable auprès de vous tous.

J’ai commencé ce Blog, principalement consacré à Patrick DEWAERE,

en janvier 2006,

 

03 - carte visite BLOG - Patrick - 2019

 

sur une idée de Mado MAURIN (la maman de Patrick).

 

04 - 7767728024_la-comedienne-mado-maurin--decede-en-1982-a-l-age-de-35-ans

 

A vous, tous les DEWAERENAUTES, de continuer à le faire vivre.

Je sais bien que beaucoup d’entre-vous auriez bien voulu que Patrick ai un CESAR D’HONNEUR, mais je crois que c’est un peu une utopie ! Il est toujours permis de rêver…..

 

05 -7_6611693116686598144_n

 

Je crois que pratiquement tous les films, tournés sous les noms de Patrick MAURIN ou Patrick DEWAERE, ont été édités en VHS ou en DVD.

06 - Cerdan junior et Patrick pour le film Edith et Marcel

 

07 - Patrick entrainement poiur le film en 1982

Voici l’adresse e-mail ou vous pouvez envoyer votre texte et vos photos.

« cajac75@gmail.com »

 

08 -CLAP SPECIAL - PATRICK DEWAERE - No.8 - 1982 - 01

 

09 - Patrick DEWAERE

 

10 - PATRICK DEWAERE - Acteur jusqu'au bout

 

11 -PATRICK souriant

Une ballade à LILLE

Pas trop loin de la gare LILLE FLANDRES,

01 - GARE DE LILLE-FLANDRES

un peu de marche à pieds par la rue NATIONALE,

vous arrivez à la Maison d’hôtes ‘’La LILLOISE’’

02 - DSC07552

2 boulevard Bigo DANEL à LILLE

03 - DSC07550

Vous serez accueillis par MARION ou GILLES.

Il faut réserver à l’avance car le nombre de chambre est un peu limité.

04 - Chambres - la lilloise

Vous pouvez faire le tour complet de la CITADELLE,

05 - DSC07529

06 - DSC07506

dans le quartier VAUBAN, loin des voitures.

07 - DSC07499

08 - DSC07502

09 - DSC07507

Vous pouvez aussi déambuler dans les quartiers du VIEUX-LILLE

 ou aller vous restaurer dans un estaminet, à la VIEILLE FRANCE,

10 - DSC07484

vers la Porte de GAND,

11 - DSC07464

 pour déguster une tarte au Maroilles

12 - DSC07473

ou alors de Moules/frites selon votre gout, en buvant une bière GOUDALE.

13 - DSC07467

14 - DSC07515

15 - DSC07520

16 - DSC07488

17 - DSC07553

18 - DSC07524

19 - DSC07530

Lien vers la chambre d’hôtes : https://la-lilloise.fr/

20 - DSC07538

21 - DSC07537

 

22 - DSC07535

 

23 - DSC07533

Et pour finir, un petit souvenir

Du 29 mars 1968

24 - CLAIRE - son premier récital de Clavecin

Dans le conservatoire de LILLE

25 - DSC07557 - CONSERVATOIRE DE LILLE

La Déesse d’Or en DVD

Alors qu’il avait à peine 14 ans, le jeune Patrick MAURIN,

a tourné un feuilleton d’aventures pour la télévision.

Il s’agit de La déesse d’or.

 

01 - La déesse d'or - 1961

Ce feuilleton comportait 13 épisodes,

en noir et blanc, de 26 minutes chacun,

02 - La déesse d'or

 

de Robert GUEZ, sur un scénario de Béatrix Beck.

03 - Robert GUEZ

Il fut diffusé à partir du 15 janvier 1961

sur RTF Télévision

04 - RTF Télévision

Une aventure pleine d’amusantes péripéties mettant quatre très jeunes adolescents, très débrouillards

(Véronique, Bruno, Pierre et Alain)

05 - BRUNO - ALAIN - VERONIQUE - PIERRE

 

aux prises avec trois

voleurs plutôt balourds, à la poursuite d’une précieuse statuette.

06 - Les trois bandits

 

Patrick MAURIN (à l’époque jouait le rôle de ALAIN).

07 - ALAIN

Au côté de Jocelyne BRESSY (VERONIQUE),

08 - VERONIQUE

 

de Daniel KAMARYK (BRUNO)

09 - BRUNO

et de Bernard PISANI (PIERRE).

10 - PIERROT

 

Parmi les adultes, il y avait 

  * Daniel Emilfork :

  * Paul Demange  : Jo

  * Alexandre Rignault : Le chef

  * Jacques Denoël : Robert

 

  * Jean-Claude Deret : Bernard

  * Edwine Moatti :  Madame  Morin

  Episodes :

  1. L’Empreinte mystérieuse

  2. Le Trésor encombrant

  3. Pris au piège

  4. L’Autoroute de l’Estérel

  5. Sur la terre, sur rail et dans les airs

  6. Qui sera le plus fort ?

  7. Les Ruines de Galliant

  8. L’affaire se complique

  9. Le Piège

  10. Une énigme de plus

  11. Chacun son tour

  12. Pris de panique

  13. L’Étrange destinée

Patrick Dewaere (1947-1982) figure au générique sous un autre pseudonyme

Patrick MAURIN, du nom de sa mère Mado MAURIN

 

11 - MADO MAURIN

DEWAERE est le patronyme d’une de ses grand-mères DE VAERE.

12 - Grand-mère de PATRICK - Autochromes - 1910-1930

13 - DE WAERE - Journal 15 ANS

Son patronyme officiel était Patrick BOURDEAUX

(le premier mari de Mado),

14 - Pierre-Marie BOURDEAUX

mais il est l’enfant naturel de l’artiste lyrique

Michel TETARD (l’amant de Mado)

15 - Michel TETARD

Ci-dessous une des rares photos ou l’on voit :

Pierre-Marie BOURDEAUX

en haut à gauche de Mado MAURIN

Et juste en dessous, sur le côté gauche

Michel TETARD (en costume)

 

16 - la-troupe-de-mado-avec-michel-tetard-et-pierre-marie-bourdeaux

Ce feuilleton est maintenant disponible en 3 DVD,

17 - La déesse d'or - en 3 DVD

 

 

18- Patrick Maurin

19 Patrick MAURIN

 

 

20 - deesse

Le MOULIN de FORTE-MAISON

Je sais que certains d’entre vous, vont encore se demander quel est le rapport avec

Patrick DEWAERE, eh bien il n’y en a pas, à part moi bien sur !

Je vais donc vous parler d’un de mes coups de cœur.

Il s’agit de Chambres d’hôtes, située à

LA VILLETTE – SAINT-PRES prés de CHARTRES (environ 9 km)

LE MOULIN de FORTE-MAISON

http://moulin.forte.maison.pagesperso-orange.fr/pages/Francais/presentation.htm 

001 - DSC07033

 

Edith et Jean-Louis Villiers

74 rue de Forte Maison, 28 300 Saint-Prest

001 b - SAINT- PREST

*Extraits du livre d’Or*

 

SAINT-PREST,

002 - SAINT-PREST - MOULIN

 LEVES,

003 - LEVES - 001

 

 CHARTRES,

004 - CHARTRES -

le calme et les souvenirs d’un lieu connu depuis

l’enfance, l’Eure, son cours d’eau, endroits familiers et loins depuis si

longtemps… prés de 65 ans…

 

005 - LEVES - DSC07068

Que ce soit sur le chemin des pèlerins de Saint-JACQUES de COMPOSTELLE,

ou pour visiter la célèbre Cathédrale de CHARTRES,

006 - CHARTRES - DSC06993

il existe une halte qui vaut le détour »

Le Moulin de Forte Maison.

007 - MOULIN - DSC07094

Un accueil très chaleureux

dans une très belle bâtisse au calme, bercé par les oiseaux et l’eau de l’EURE.

Une table d’hôtes tres conviviale, généreuse et très appréciée de notre palais.

« Quand la magie des lieux se mêle à l’excellence des hôtes, des liens

uniques et inoubliables se créent »

« Inauguration du Moulin de Forte Maison en 2005.

« Bravo pour ce superbe gîte arrangé avec bon goût.

008 - DSC07029

Décors extérieurs de choix, idem pour ce moulin si bien restauré.

009 - MOULIN - 03

« J’ai découvert, avec mon épouse, un moulin plein de charme, dans un cadre champêtre,

aux couleurs de l’été !

« Dans cette bucolique et verte vallée, où coule l’Eure, au rythme

immuable de la grande roue du Moulin de la Forte Maison, le temps semble

s’être arrêté au milieu de ce rare été de l’année deux mille dix-huit.

010 - EURE - 001

« Quel cadre magnifique et reposant !…

« Un lieu merveilleux où il fait bon s’y arrêter, des hôtes chaleureux et

passionnés qui feront tout pour que le séjour soit des plus agréables.

« Un havre de paix où l’espace est si bien distribué ! La lumière de la

Cathédrale est toute proche et la contemplation des cygnes, des canards et des ragondins

sur l’Eure procure une douceur de vie.

010 b - EURE - DSC07002

Le Moulin de la Forte Maison et la

gentillesse de ses hôtes nous a conquis.

011 - MOULIN - 02

 

Le spectacle de la nature évoque ici des tableaux impressionnistes: les

prairies, le bétail,

011 b - EURE - DSC07092

 l’alignement des peupliers et …la rivière ! La

rivière vers laquelle nos regards revenaient sans cesse, guettant le jeu

des poules d’eau, la visite du ragondin, la flèche bleue du

martin-pêcheur et le vol majestueux du héron. La rivière parfois

scintillante sous le vent et le soleil, reprenant ensuite un courant

tranquille pour le parfait reflet des beaux arbres et du ciel regardant

ses nuages passer dans l’eau…

 

« Tout y est, le cadre est superbe, l’habitation nous laisse rêveur, avec

un accueil chaleureux; de plus, nous avons bien apprécié d’avoir pris le

repas avec nous. La présence d’Edith et de Jean-Louis était

si légère et discrète qu’on se sentait comme chez nous, chez eux

012 - vueaeriennemoulin

« On a été très contents de pouvoir résider dans cette belle demeure ! Le

calme, la verdure, l’eau qui coule tranquillement…

c’est la vie de « la douce France ».

Un grand merci à Edith et Jean-Louis VILLIERS pour leur gentillesse

et leur accueil tres convivial et tres chaleureux.

 

« Un grand merci pour ces deux journées exceptionnelles…

« Merci pour votre accueil simple et chaleureux, votre gentillesse et votre convivialité;

qui nous ont permis de découvrir un aspect sympathique du tourisme à Chartres.

Vous avez fait de cet endroit extraordinaire un lieu très accueillant…

Alors nous vous souhaitons bonne continuation ! »

013 - bandeau4

SCARLETT et le COCHON VOLANT

JEUDI 21 JUIN 2018
A partir de 16h, nous fêterons la musique et le dernier soir du Scarlett…
On va rire, on va danser, on va parler, on va boire un petit coup, on va pleurer (un petit peu) et on va chanter…
Je vous attends tous dans la rue pour une soirée extraordinaire…
Gouter offert aux enfants à partir de 16h, TOMBOLA, CONCERT, Spectacle 100% VIAN, GOSPEL, BBQ, BAR, TACOS et Farandoles….La fête quoi !!!!

Nadège - 01

La fin d’une belle histoire, SCARLETT et le COCHON VOLANT, s’est envolé !!

Hier 21 juin 2018, une très chaude ambiance, pour cette dernière représentation, de la Chef NADEGE et de toute son équipe. De nombreux amis de ce petit restaurant de quartier, sont venus, quel dommage que cette belle aventure se termine, fini les bons petits plats préparés avec cœur et de la nourriture de très bonne qualité.

Un grand merci à toute l’équipe de SCARLETT et le COCHON VOLANT.

Nadège - 02

Lettre à DEWAERE

Lettre à DEWAERE

 

 

Julien COLA dans

Lettre à Patrick DEWAERE

de Julien Cola ,

mis en scène par Julien Cola

01 - Lettre à Patrick DEWAERE

 

02 - Claude LELOUCH - JUILLET 1982

16 Juillet 1982, l’un des comédiens les plus doués de sa génération décide de mettre fin à ses jours à son domicile parisien à l’âge de 35 ans.

03 - PATRICK - le 16 juillet 1982 en répetition

En mars 2007 un tout jeune humoriste/auteur de 20 ans, Julien COLA, montait à PARIS, pour quelques representations de son spectacle : « LETTRES à Patrick DEWAERE » au Théatre PANDORA.

 

04 - 2007-03-23 - 00010

05 - 2007-03-23 - Julien COLA

06 - 2007-03-23

Il avait même pu rencontrer Mado MAURIN (la maman de Patrick DEWAERE)

07 - Rencontre avec Mado MAURIN

De nouveau, il monte à PARIS, pour une nouvelle représentation

dans le café Théatre –  Ze.Artist’s 

Le 1ér février à 21h30

Ze Artist’s Café Théâtre
Café-théâtre (~ 45 places)
8 rue Pradier
75019   Paris

08 - 2007-03-23

Seul  en scène, entre lecture et monologues, Julien Cola rend hommage à cet acteur à qui il voue une tendresse particulière. Avec pour fil conducteur, raconter à Patrick Dewaere notre époque tout en revenant sur les périodes fortes de la carrière de l’acteur, ainsi que sur sa trajectoire hors normes.

 

08 - ZE.ARTIST'S

Un jeune humoriste de 30 ans, appelé le Julien COLA fonde sa propre production intitulé  » Aucune Production  », à cause de ses sketches engagés, traitant de la société et du monde qui l’entoure.

Il est né le 31 juillet à Marseille. Il se propose de monter son spectacle à Paris, qui sera intitulé :

» Lettre à Patrick DEWAERE  ».

09 - Patrick DEWAERE

Seul dans son bureau, Julien, un jeune auteur, relie et corrige son prochain livre, une lettre ouverte, à Patrick DEWAERE, qu’il doit remettre le plus vite possible à son éditeur. Cette lettre a pour but de retracer et de raconter à Patrick, ce qui s’est passé dans le monde depuis ce jour fatidique du 16 juillet 1982 à 15 h……..

 

11 - JULIEN COLA

12 - JULIEN

 

Lien du café-théatre :   https://www.zeartists.net/

13 - Patrick DEWAERE

Reservations :  http://www.billetreduc.com/202733/evt.htm

14 - DE WAERE - Journal 15 ANS

M comme MADO

Le 24 septembre c’etait son anniversaire, elle aurait eu 102 ans.

Il s’agit de Mado MAURIN.

M comme MADO

Je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous, pour voir cette epopée familiale de toute une famille, dont le plus celèbre est Patrick MAURIN (DEWAERE), mais tous les autres sont aussi des acteurs.

JEAN-PIERRE – YVES-MARIE – DOMINIQUE 

JEAN-FRANCOIS et MARIE-VERONIQUE

http://delphinelemoine.com/fr/m-comme-mado/

Patrick DEWAERE L’ecorché

Cher DEWAERNAUTES,

Christophe CARRIERE, un grand journaliste de la presse écrite, et télévisuelle,

vient de faire reparaitre, pour notre plus grand plaisir,

un livre consacré à Patrick DEWAERE, sous le titre de :

Patrick DEWAERE – L’ECORCHE.

 

01 - Christophe CARRIERE - Patrick DEWAERE - L'Ecorché vif - juin 2017

Voici son commentaire :

C’est une réédition de son premier livre, (Patrick DEWAERE – Une VIE) 

paru aux éditions BALLAND en 2012,

 

02 - Patrick DEWAERE - Une vie - par Christophe CARRIERE - juin 2012

ou plutôt une édition remastérisée dirons-nous. Plus de fautes d’orthographes ou de coquilles, un dernier chapitre complètement réactualisé et surtout, surtout,

La préface de Lola DEWAERE !

03 - Lola DEWAERE - mvc-476S

LOLA a été révélée en 2012 par le film « MINCE ALORS ! ».

04 - Lola DEWAERE a été révélèe en 2012 - par le film - Mince alors !

Depuis elle a jouée dans différentes pièces de théâtre, et de nombreux téléfilms pour la télévision –

 

05 - Patrick DEWAERE l'inimitable

06 - 16-07-1982 - avec Claude LELOUCH

Par ailleurs, la maison d’édition de la première version ayant déposé le bilan,

le livre de 2012 est désormais introuvable. D’où une renaissance

chez Michel LAFON !

 

07 - 24522_382368186392_3197776_n

08 - 486283_10152049965666393_1236399281_n

09 - 13394006_1185827581449250_5067684702552044831_n

10 - 275268599_L

11 - CLAP SPECIAL - PATRICK DEWAERE - No.8 - 1982 - 20

Patrick inoubliable

12 - 24522_382577996392_3409830_n

13 - 24522_382301471392_8380504_n

14 - CLAP SPECIAL - PATRICK DEWAERE - No.8 - 1982 - 01 (2)

15 - MVC-005F

16 - 14732136_1055960657856705_2350781885207157948_n

Lien vers Christophe CARRIERE :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Christophe_Carri%C3%A8re

 

Christophe CARRIERE

pour son livre « Patrick Dewaere, L’écorché »

avec deux nouveaux lecteurs

Charles GERARD et Jean-Paul BELMONDO

 

19510240_10210955401734012_3804545745165613291_n

 

 

 

Bonne ANNEE 2017

Une année nouvelle arrive

On va quitter 2016 pour 2017

Je suis heureux d’offrir

à tous les DEWAERNAUTES

pleins de vœux de bonheur et de joies

001-dewaere-2017

 

Voici le menu de bonne année

De belles coupes de sourires

Quelques éclats de rires

Une grande cuillère de gentillesse

Quelques grains de tendresse

Une bonne pincée d’affection

Des poignées d’or et d’argent

un maximum de réussite

Saupoudrer de gaieté

Faire mijoter avec douceur

Servir joyeusement

 

002-happy-new-year-2017

003-welcome-2017-dewaere

Ensemble, la route nous paraît moins longue.

Allons encore plus loin…Pour 2017,

ayons la force de croire en nos rêves, en nos envies,

nous donnerons à nos projets un peu plus de nous-mêmes

pour construire un futur meilleur.

004-bonne-annee-2017

Les règles pour l’année 2017

Faire ce que l’on aime

rire beaucoup

préparer son avenir

garder la tête haute

s’aimer les uns les autres

protéger ses proches

rester motivé

être heureux chaque jour

toujours essayer

ne jamais désespérer

pardonner même si c’est dur

être respectueux

tenir ses promesses

faire confiance à ses partenaires

croire en soi

 

005-toutes-les-langues-dewaere

1 lettre de ma part pour vous souhaiter

12 mois de santé pour votre corps

365 jours de plaisir pour votre esprit

8760 heures de bonheur pour tous vos proches

525600 minutes de succès pour vos projets

 

006-lettre-a-patrick-dewaere

007-bonne-annee-champagne

 

                                     PATRICK

 

008-aurais-je-enfin-un-cesar-dhonneur

 

SOTHA – Café de la Gare

SOTHA
8 septembre 1992

01-sotha

Ce texte est extrait du premier livre de Mado MAURIN,
« Patrick DEWAERE mon fils, cet inconnu » paru en 1992.

02-mado-maurin-chez-elle-tenant-le-livre-patrick-dewaere-mon-fils-cet-inconnu

Conversation avec Sotha, au Café de la Gare.

03-cafe-de-la-gare-18-rue-dodessa-1969

SOTHA – Tu sais, Patrick et moi, on a eu une première
rencontre étonnante : on a décidé de se marier avant de se
connaître.

04-patrick-dewaere-et-sotha

MADO – Il m’a raconté une histoire de café…

05-elisabeth-wiener

S. – Oui. On avait une copine commune, Elisabeth Wiener,

06-dewaere-au-cafe-de-la-gare

qui était venue nous voir avec lui. Je ne le connaissais pas. On
était allés au bistrot. Entre autres sujets de discussion, on avait
parlé du mariage. J’ai dit en plaisantant : « Moi, ce que je
voudrais, ça serait me marier avec n’importe qui. Comme ça, après,
ce serait plus un souci… » L’idée lui a plu, il a renchéri : « Moi
aussi, il y a toujours des petites héritières qui me courent après,
je ne veux pas qu’on m’épouse pour l’argent, ni me marier pour des
conneries »… J’ai dit : « Bon, alors on n’a qu’à se marier ! » en
rigolant. Il était d’accord, mais ce qui l’embêtait, c’était qu’il
fallait faire des prises de sang, et il avait horreur des piqûres…
Alors on s’est quittés comme ça. En partant, je lui avais lancé :
« Le jour où t’auras plus peur, tu me le dis ! »

07-sotha-bouteille-patrick-rufus-et-coluche

Je l’ai retrouvé peu de temps après, en Mai 68, à un congrès
à Suresnes, c’était les « États généraux du cinéma ». J’ai dit :
S. – « Tiens, voilà mon mari ! »

08-patrick-reglant-les-lumieres

II a dit : «Au fait, c’est vrai, on devait
se marier ! » On est rentrés ensemble à Paris. Je me souviens, on
jouait au ballon dans la rue, avec une boulette de papier. Tout le
monde jouait avec nous… il était très gamin… et on a passé
toute la nuit à déconner… Le lendemain, on s’est téléphoné, il
est venu me voir chez moi, et bon, là (sourire), on a commencé
à se trouver sympas… Après, on s’est installés ensemble, et au
bout d’un mois, on s’est souvenu de cette histoire de mariage.
Mais c’était plus tout à fait la blague qu’on avait décidée. Là ça
devenait un vrai mariage, un mariage d’amour… Alors on a
hésité, et puis on l’a fait quand même, parce qu’on se disait que
notre aventure ne durerait pas ! Et ça a quand même duré ! On a
vécu ensemble près de trois ans et on est restés mariés douze
ans ! N’étant pas censés avoir fait un mariage d’amour, on
n’avait aucune raison de divorcer.

09-la-troupe-du-cafe-de-la-gare-en-1969

10-la-troupe-du-cafe-de-la-gare-en-habits

11-dewaere-coluche-et-le-cafe-de-la-gare

12-les-equilibriste-au-cafe-de-la-gare-patrick-dewaere

M. – Il te parlait de moi quelquefois ? Non ?
S. – Si… mais rappelle-toi, on était un peu en froid pendant
presque un an : tu étais fâchée qu’il ne t’ai pas dit pour notre
mariage.

13-dewaere-et-coluche-au-cafe-de-la-gare

14-dewaere-le-cafe-de-la-gare

15-la-troupe-du-cafe-de-la-gare

M. – J’étais surtout peinée, parce que vous me l’aviez caché. Je
ne voulais pas m’imposer à vous. Mais j’avais deviné qu’il se
passait quelque chose. Je me souviens quand vous étiez venus à
Royan, le soir de votre arrivée, il pleuvait à torrent. Tu avais une
casquette, des lunettes noires, et tes grands cheveux te dissimu-
laient complètement.
Alors, le lendemain matin, j’ai entrouvert le rideau de ma
mezzanine pour te voir. Tu étais très belle dans ton collant violet,
mais il y avait encore tes cheveux, tes lunettes, je ne voyais
toujours pas ton visage… par bonheur, quand vous êtes rentrés de la
plage, tu avais perdu tes lunettes dans la mer… Enfin je t’ai
vue !… On a été très heureux pendant ce séjour… Mais quand
vous êtes partis, vous ne m’avez rien dit de votre projet, et tu
vois, quand Patrick m’a embrassée en partant, j’ai senti qu’il ne
le faisait pas comme d’habitude. Il avait sûrement une espèce de
petit remords.
Quelques jours plus tard, j’ai commencé à recevoir dans
mon courrier de Paris des tas de prospectus d’orfèvres, de
photographes…

16-patrick-dewaere-les-robots-01

17-patrick-dans-les-coulisses

S. – Oui. On s’est mariés au retour, le 26 juillet. On s’était
inscrits à la mairie du 2ème avant de partir à Royan, et Patrick avait
donné votre adresse, rue Sainte-Anne.

18-patrick-dewaere-et-la-troupe-du-cafe-de-la-gare-1978

20-patrick-chez-lui

21-patrick-dewaere

19-le-cafe-de-la-gare-dans-le-quartier-du-marais

Michel TETARD et Patrick BOURDEAUX

Dans les années 40, Mado MAURIN, est déjà une comédienne de théâtre et d’opérettes.

 

01-mado-maurin-dans-les-annees-1940

D’un premier mariage avec un jeune ténor,

Pierre-Marie BOURDEAUX,

 

02-1941-le-quart-dheure-pierre-et-madd-avec-mado-maurin-au-milieu-et-pierre-marie-bourdeaux-a-droite

 

elle a eu deux enfants, d’abord JEAN-PIERRE,

puis YVES-MARIE.

 

Et toi petit enfant, PATRICK

 Tu es né un matin de janvier, en même temps que tombait le premier flocon de neige. C’était en Bretagne, et la neige y est très rare. Pourquoi pour t’accueillir ce premier signe du ciel ?

La neige continuait, habillant le paysage d’un linceul immaculé.

Ton berceau était tout près de moi, et je n’arrivais pas à me pencher sur ton petit visage tout neuf, bien innocent des larmes versées par ta maman. J’appréhendais et j’espérais en même temps retrouver ce regard, les grands yeux noirs de celui qui n’était pas là, qui ne serait jamais là. Non, je n’osais pas te regarder encore, mon cher petit inconnu sorti de moi. Tu étais tout ce qui me restait d’un grand amour, d’une terrible passion qui s’était abattue dans ma vie et n’avait duré qu’une année entre deux lundis de Pentecôte.

03-la-troupe-de-mado-avec-michel-tetard-et-pierre-marie-bourdeaux

Michel TETARD, cet homme qui ne fut ton papa que de sang ne voulut jamais croire à sa paternité (et pourtant la ressemblance est frappante !!!). Je ne devais plus jamais le revoir.

04-michel-tetard-et-patrick-dewaere

Nous étions seuls tous deux ce matin-là.

C’était un dimanche. Toute la nuit, j’avais préparé dans ma loge les costumes des Mousquetaires au couvent, dans ce joli petit Théâtre de Saint-Brieuc dont j’étais la directrice.

Je m’arrêtais de temps en temps quand les douleurs devenaient trop aiguës.

Je m’étais distribué le rôle de la Mère supérieure (le costume dissimulait facilement mes rondeurs).

Une autre comédienne a joué à ma place.

05-mado-maurin-en-decembre-1950

La salle était comble. Deux petits garçons dans une loge d’avant-scène avaient crié très fort, avant que le spectacle commence : “ On a un petit frère ! ” Et le public avait éclaté en applaudissements. Oui, mon chéri, dès ton premier jour tu as été salué dans un théâtre par un tonnerre d’applaudissements.

Ce public anonyme, c’était un peu notre famille. Ils aimaient leur jeune directrice, et me donnaient de vraies marques d’affection.

 Ce jour-là, tu as été adopté par plein de papas inconnus.

06-patrick-bourdeaux

 

Mes deux petits bonshommes *, Jean-Pierre et Yves-Marie, six ans et trois ans, eux, ils étaient seulement tout joyeux d’avoir un petit frère et de faire applaudir leur maman. Ils ne se souciaient pas d’autre chose.

* Mado, séparée de son premier mari, vivait seule avec ses deux enfants.

07-yves-marie-6-ans-patrick-4-ans

PATRICK MON FILS

 Je les revois, à la clinique, les lendemains, juchés sur mon lit, t’admirant gravement, comme des frères aînés conscients de leur supériorité.

08-jean-pierre-maurin-dans-monsieur-fabre-en-1951-01

09-jean-pierre-maurin-le-prince-imperial

10-pierre-fresnay-et-yves-marie-maurin-dans-monsieur-fabre-en-1951

11-yves-marie-maurin-dans-monsieur-fabre-en-1951

Quand vint le moment de la première tétée, la glace fut rompue entre nous. Nous nous sommes retrouvés. Ce soir-là, tel un oiseau qui reçoit sa becquée, ta petite bouche collée à mon sein aspirait la vie que je continuais à te donner.

Mon bébé chéri, mon petit orphelin, quel serait ton avenir?

Je n’imaginais pas encore que ma douloureuse gestation aurait peut-être une néfaste influence sur ta destinée. Et pourtant !…

Savons-nous, quand nous donnons la vie, que dès la première seconde nous sommes responsables du bonheur ou du malheur de cet être créé par notre amour, que ce soit l’amour d’un jour ou l’amour d’une vie. Quand le fruit d’un amour naît au creux d’une chair, lorsque le père refuse, que la mère se débat, pleure, se désespère, c’est sa première rupture. Pauvre petit enfant, il te faut pardonner à ce père qui t’a tué avant de te faire vivre. Par sa faute, et par la mienne aussi, tu porteras comme une blessure, tout au long de ta courte vie, le poids de cette faute… qui peut-être te fera mourir ?

Je t’ai donné la vie mon chéri, mais je ne savais pas qu’un jour je devrais te mettre au monde une seconde fois pour une autre naissance. Oui, nous étions seuls tous deux ce matin-là…

Mais la Providence veille. Et la vie continue.

Cette vie qui n’est que suite de douleurs et de joies, de morts et de résurrections.

 Rencontre de Georges PIERSON (nom de scène)

12-georges-pierson-tenor

Tu avais sept mois. Nommée directrice du Théâtre de Calais, je préparais ma saison d’hiver, et signais les contrats d’engagement.

Grave, distingué, il était assis dans l’antichambre, attendant patiemment le contrat qui allait, croyait-il, le lier pour une saison à un théâtre du Nord de la France. Mais qui, en réalité, allait le lier pour toute sa vie. A côté, dans la chambre, un bébé pleurait, hurlait, criant sa solitude.

« Madame, je m’excuse, vous avez un bébé qui pleure ! me permettriez-vous de le consoler un peu ? Vous savez, j’ai l’habitude des enfants, je suis d’une famille nombreuse. »

Ce fut accepté avec joie !

Pour la première fois, les bras d’un homme prirent l’enfant,

13-la-famille-maurin-avec-gina-manesse-mado-maurin-et-georges-collignon-a-royan

SAINTE-CROIX-du-MONT

Les Gros Cailloux

* Présentation

A vous, Voyageurs de passage

Prenez le temps de regarder le temps qui passe

à SAINTE-CROIX-du-MONT…

01-sainte-croix-du-mont-le-chateau-de-tastes-leglise-les-huitres-fossilisees

Une grande chambre d’hôtes vous accueille

02-chambre-dhotes-les-gros-cailloux

au cœur  du village,

situé sur son éperon rocheux, au dessus de la belle

vallée de la GARONNE

03-ste-croix-du-mont-vue-depuis-la-route

Vous êtes au pays de l’Entre Deux Mers,

à 40km au sud de BORDEAUX, en Gironde

04-ballade-le-long-de-la-garonne

Entre la bastide de CADILLAC

05-cadillac

 et le village médiéval de Saint MACAIRE,

06-saint-macaire-cite-medievale

Découvrez à pieds les vignobles environnants,

07-ballade-dans-les-vignes

08-le-raisins-pres-a-etre-recolte

 les sites classés

et faites des randonnées tout le long de La GARONNE,

de CADILLAC

09-le-chateau-de-cadillac

10-cadillac-la-porte-de-la-mer

à Saint MAIXANT (environ une quinzaine de kilomètres) sur des petits sentiers, sous les arbres, sans rencontrer une seule voiture !

11-circuit-des-bords-de-la-garonne

12-balisage-des-bords-de-la-garonne

13-balade-vers-saint-maixantet-malagar

 Si vous voulez vous reposer en cours de randonnées, à certains endroits, tout prés du fleuve, il y a des petits abris de pécheurs, un peu abandonnés certes, mais certains ont encore des tables et des bancs, à votre disposition, pour manger le pique-nique ou le casse-croute…

14-cabane-de-pecheurs-pour-la-pause-casse-croute

15-une-pause-au-bord-de-la-garonne

Les Gros Cailloux

Vous cherchez un endroit paisible pour vous poser, déconnecter, vous détendre… BIENVENUE dans notre CHAMBRE D’HÔTES,

BIENVENUE AUX GROS CAILLOUX !

16-le-chateau-de-tastes

Pour nous trouver, dans la partie haute du village, près de l’église, repérez l’épicerie-guinguette-dégustation de vin « Au dépanneur du coteau – Le MONTECRUCIEN »,

17-le-montecrutien

18-le-montecrucien-epicerie-guinguette

2 maisons plus loin vous êtes arrivés devant la glycine et les rosiers !

19-bienvenue-aux-gros-cailloux

20-chambre-dhotes

21-la-chambre

22-la-kitchenette

LES GROS CAILLOUX

Coordonnées :

Sandrine FRANCESCHI

0033 (0)6 88 51 09 59

lesgroscailloux33@gmail.com

12 le Bourg est – 33410 Sainte Croix du Mont

http://www.my-microsite.com/bienvenueauxgroscailloux/

23-le-chateau-de-tastes

24-sainte-croix-du-mont-le-circuit-des-vignobles

Et pour mieux visualiser notre localisation:

https://www.google.fr/maps/place/33410+Sainte-Croix-du-Mont/@44.5976631,-0.2805942,15z/data=!4m5!3m4!1s0xd556cefef415cb1:0x40665174816d8f0!8m2!3d44.5942859!4d-0.284518

Les 160 ans du BHV-MARAIS

Le BAZAR de l’HOTEL de VILLE fête ses 160 ans d’existence

 

 

Actuellement, jusqu’au mois d’octobre 2016, une exposition retrace la très longue histoire d’un des plus Grands Magasins Parisiens : le B.H.V.

Expo à l’Observatoire au 5ème étage, du magasin RIVOLI, l’entrée est libre, avec une ouverture au public de 11h à 19h, du lundi au dimanche.

 

01 - 2016 - L'affiche de l'expo - le BHV fète ses 160 ans - ob_b33f14_affiche-60x80-vpaint

 

Ce magasin est né en 1856 et c’est devenu le grand magasin que l’on connait actuellement sous le nom de « le BHV-MARAIS ».

C’est Xavier RUEL qui a fondé ce magasin.

 

02 - 1891 - Affiche du Grand Bazar de l'Hôtel de Ville par Emile Lévy, 1891 © Archives BHV MARAIS

 Affiche du Grand Bazar de l’Hôtel de Ville par Emile Lévy, 1891 © Archives BHV MARAIS

 

03 - 1885 - ob_6c29f2_1885-b-bhv

 

 

04 - 1901 - Les verrières intérieures du BHV - ob_3cb832_1901-carte-bhv-1901-blog_2

 

05 - 1905 - BHV_Chevojon (2)

–       Façade du magasin au croisement de la rue de Rivoli et la rue des Archives, 1905 © Studio Chevojon – Archives BHV MARAIS

 

06 - 1913 - 15 jours avant inauguration_Les constructions commerciales modernes in Je sais tout 15 oct 1913 (4)

–       Construction de la rotonde du Bazar de l’Hôtel de Ville, 1913 © Archives BHV MARAIS

 

07 - 1914 - 1920 -  (1)

 

08 - 1924 - 1927 -  (2)

 

09 - 1960 -  BHV_PHOT_Façade_ca 1960 (2)

–       Surélévations par l’architecte Louis Arretche au BHV, ca. 1967 © Archives BHV MARAIS

 

Je suis, moi-même un ancien employé de ce magasin, j’y ai fait toute ma carrière. Ayant en octobre 1965 quelques connaissances en électricité, mais sans aucun diplôme, à part le certificat d’étude, j’ai postulé pour un emploi de vendeur au rayon Radio. Malheureusement, il n’y avait aucune place de disponible, et le chef du personnel de l’époque, monsieur DUMONTEL, m’a proposé une place de vendeur au sous-sol, au rayon quincaillerie, j’ai vendu des clous, des vis, des boites aux lettres (c’était presque normal, je venais des PTT). Au bout de deux mois, mon responsable de rayon, trouvait que je n’étais absolument pas doué pour le rayon quincaillerie, et il me proposa de monter aux deuxième étage, pour toute la période des jouets (j’ai alors vendu des petits téléphones, en plastique de couleur rouge (décidément les PTT  me poursuivaient) et des petits flippers électriques. Après ces trois mois d’essais, le chef du personnel en personne est venu à mon rayon jouet pour me dire que dès la semaine suivante, une place se libérait au Rayon « RADIO ». A l’époque, il n’y avait pas encore de rayon Télé, ni HI-FI (Haute-Fidélité). J’ai alors vendu des électrophones « TEPPAZ » (dans les années 60, l’époque des Yéyés)

 

10 - 1960 - Electrophone portable TEPPAZ

 

et aussi des saphirs, des diamants (pour les têtes de lecture des électrophones), des piles, des cordons et bien d’autres accessoires. Peu à peu, je me suis imposé comme vendeur qualifié, au bout de quelques années, pour la télé (N&B d’abord, couleur ensuite, à partir de 1967), la HI-FI et les magnétophones à bandes (UHER, PHILIPS), puis à cassettes (PHILIPS),  en 1969.

Le premier auditorium du BHV a démarré en 1969, avec principalement des marques allemandes (DUAL, TELE FUNKEN, Etc. je me rappelle qu’avec mes collègues, ALAIN et JEAN-CLAUDE, on avait créé un diaporama sonore, pour expliquer à nos clients, ce qu’était la HAUTE-FIDELITE,

 

11 - 1969 - Premièr Auditorium-exposition de materiels HI-FI au 4ème etage du BHV

 

On vendait aussi des téléviseurs

 

12 - 1972 - Une vendeuse au rayon télévision

 

La HAUTE-FIDELITE s’est vendu sur plusieurs années, avec des marques prestigieuses (MARANTZ, CABASSE, BANG et OLUFSEN, NAKAMICHI, Etc.)

 

13 - 1974 - Un salon de la HI-FI et du SON au BHV

 

 

14 - 1975 - Un nouveau ''Grand'' dans le monde de la HI-FI - Le BHV

 

15 - 1976 - HI-FI  UN NOUVEAU PAS EN AVANT

 

16 - 1976 - COMMENT UN AMOUREUX DE LA MUSIQUE PEUT DEVENIR UN PASSIONNé DE LA HI-FI AU BHV

 

17 - 1977 - UN GRAND SALON DE LA HI-FI ET DU SON AU BHV

Puis en 1977 est apparu le premier magnétoscope, Un VHS de marque THOMSON ou JVC,

 

18 - 1977 - MAGNéTOSCOPE VHS - JVC - HR 7200

 

je suis devenu imbattable sur l’utilisation et le fonctionnement de tous ces appareils. J’ai donc vu et vendu depuis l’électrophone TEPPAZ, jusqu’aux téléviseurs  à écran plat (environ 12 cm de profondeur) en passant par tous les éléments d’une chaine HI-FI, puis la vidéo, sans oublier les Compact-Disc en 1982.

 

19 - 1979 - 3 BONNES RAISONS POUR ACHETER SA HI-FI AU BHV

 

20 - 1980 - POUR èTRE SUR DE BIEN CHOISIR

 

Enfin voilà, j’aurais surement encore plein de chose à raconter, c’est grâce au BHV, que j’ai pu faire la connaissance de Mado MAURIN (la maman de Patrick DEWAERE), en 1993, et aussi d’un célèbre Auteur, Compositeur, Interprète : Jean CONSTANTIN, qui a fait des chansons pour Yves MONTAND (Ma gigolette, Battling Joe) et surtout pour Edith PIAF (Mon manège à moi).

 

21 - UN CLIENT DANS LE RAYON DES ACCESSOIRES RADIO

 

22 - CHARLY - UN VENDEUR DU BHV

Lien pour être informé sur les anciens du BHV

http://www.rezo-bazar.com/2016/07/bon-anniversaire-au-bhv-pour-ses-160-ans.html

 

23 - 1986 - ELECTRO - DECO

 

24 - 1988

 

Voici un lien pour connaitre l’histoire de la création du BHV en 1855

http://www.lsa-conso.fr/bhv-du-quincaillier-lyonnais-au-luxe-accessible-mondial,231420

 

25 - CUISINE_763

COUP DE TETE sur nos Ecrans

En cette période de L’euro 2016, il est bon de revoir dans les salles de cinéma un grand film de Patrick DEWAERE

« COUP de TETE »

01 - COUP DE TETE

C’est l’un de ses meilleurs films, plein d’humour et de fantaisie.

 

 02 - L'Equipe de foot - Coup de tète

 

Aujourd’hui 16 juin 2016 c’est l’anniversaire de Dorothée JEMMA, une des actrices qui a participé à ce film, aux côtés de PATRICK,  elle tenait le rôle de MARIE

 

03 - Dorothée JEMMA - Coup de tète

 

 dans ce film de Jean-Jacques ANNAUD sorti en 1979.

 04 - Patrick DEWAERE - Jean-Jacques ANNAUD - Coup de tète

 

Je vous conseille d’aller sur le site de fans de DEWAERE,

http://patrickdewaerefans.wix.com/patrick-dewaere

 

 pour y lire les interviews de cette actrice et de ce réalisateur

. http://media.wix.com/ugd/465a63_bb270906167a461595c14ec2827da57e.pdf

Dorothée JEMMA

http://media.wix.com/ugd/465a63_fb386d0f5f5040369525d7fc3ed20840.pdf

Jean-Jacques ANNAUD

 

 05 - 1979 - COUP DE TETE

 

 

 Il y avait aussi un acteur , il s’agit de François DYREK, il tenait le rôle du premier chauffeur de camion,

François DYREK - 01

 

 

François DYREK - 02

et Jacques FRANTZ celui du second chauffeur, vers la fin du film.

 

Jacques FRANTZ - 01

 

 

François DYREK - 01

 

j’ai eu l’occasion de le rencontrer en 1999 à GOUVERNES chez MADO

 

07 - François DYREK - à GOUVERNES en 1999

De Patrick MAURIN à Patrick DEWAERE

La carrière de l’acteur Patrick DEWAERE (alias Patrick MAURIN). 1951 à 1982

 Un petit photo-montage perso de la carrière télévisuelle, ou cinématographique de l’acteur Patrick MAURIN, plus connu à partir de 1967 sous le nom de Patrick DEWAERE.

 

 Patrick MAURIN et DEWAERE

80 % de ses films ou feuilletons, existent en cassettes VHS, ou en DVD. Je les ai pratiquement tous vu, l’un des rares qui manque à ma collection, c’est « La route joyeuse » plus connu sous le nom de « Happy road » avec Gene KELLY.

Mais il me manque aussi : Maison de poupée,  Misère et noblesse, Angelica… à… à, La vie sentimentale de Georges Le Tueur, Belle. Etc.

Comme ça, chacun de vous pourra se faire une idée précise de sa carrière, et en plus pourra situer les dates de sortie de ces différents films ou feuilletons.

 

CLAP SPECIAL - PATRICK DEWAERE - No.8 - 1982 - 01 (1)

Sites ou Blogs sur DEWAERE

 

 01 - PATRICK DEWAERE PAR ZAND'EL

 

ZAND’EL,  Une Bloggeuse hors pair, dans le domaine culturel, est la créatrice d’un blog très documenté (photos, vidéos, interviews, filmographie, etc. entièrement consacré à l’acteur disparu en 1982, Patrick DEWAERE.

Voici le lien vers son blog :

http://patrickdewaerefans.wix.com/patrick-dewaere


 

 02 - DEWAERE PROJECTION PAR ZAND'EL

 

Elle présente aussi un projet sur FACEBOOK « DEWAERE PROJECTION      « une projection de films ou Patrick possède des rôles positifs. Plusieurs de ces films seront projetés dans différentes villes de France.

Voici le lien :

https://www.facebook.com/Dewaere-Projection-788343031285137/?ref=hl

 

 03 - OFFRONS UN CESAR à PATRICK DEWAERE

 

On peut aussi  retrouver ZAND’EL,  parmi les nombreux participants du groupe, désirant offrir  « Un CESAR d’honneur à Patrick DEWAERE » 

 04 - LES CESAR - PATRICK DEWAERE (2)

Voici le lien :  https://www.facebook.com/groups/Dewaere/

 

 Marc ESPOSITO - Patrick DEWAERE en 2005 au CHAMPO - 1

 

Je vous recommande aussi de visionner le film :

« Patrick DEWAERE » de Marc ESPOSITO,

qui est accessible à l’adresse suivante :  http://www.dailymotion.com/video/x1zqpq_patrick-dewaere-1_shortfilms

Claude MILLER

 

 01-le-cineaste-Claude-Miller-a-lille-le-21-septembre-2007

Pour le quatrième anniversaire de la mort de Claude MILLER (décédé le 04-04-2012), j’ai tenu à lui rendre hommage, en reproduisant un extrait de son livre sorti en septembre 2007 – « SERRER sa CHANCE » (je vous conseille de vous le procurer dans toutes les bonnes librairies).

 

02-Claude MILLER - BOUCHITEY - DEWAERE

 03-Claude MILLER - Serrer sa chance

J’ai eu l’occasion de rencontrer Claude MILLER au cinéma « Le CHAMPO » le 12 septembre 2008, lors d’une semaine cinématographique consacré à Patrick DEWAERE.  Il a même eu la gentillesse de me dédicacer son livre.

 04 - Dédicace de Claude MILLER - le 12-09-2008

https://cajac1845.wordpress.com/2008/09/10/soiree-rencontres-au-champo-claude-miller/

05-La meilleure façon de marcher 06-La meilleure façon de marcher

Au sujet du film « La meilleure façon de marcher » Claude MILLER répond, dans son livre « Serrer sa chance ».

Claire VASSE : Comment avez-vous pensé à Patrick DEWAERE ?

Claude MILLER : Je connaissais Dewaère mais je n’osais pas l’approcher. Je n’avais pas un sou pour le film, je n’espérais pas pouvoir engager des acteurs connus. Dewaère avait tourné dans les valseuses de Bertrand BLIER ? ET Adieu poulet de Pierre GRANIER-DEFERRE, un film policier avec Lino VENTURA qui avait été un succès. Lui et DEPARDIEU étaient les deux acteurs qui grimpaient. C’est BOUCHITEY qui m’a dit : « Et DEWAERE ? – DEWAERE, tu es malade ! ». Puis il m’a montré les essais de Dewaère pour le film d’ENRICO qu’il avait en sa possession, j’ignore pourquoi.  En les visionnant, j’ai compris qu’il était tout à fait le personnage de Marc.

 

07-la-meilleure-facon-de-marcher-1976

BOUCHITEY m’a encouragé à lui envoyer le scénario. Le soir mème,

 

08-la-meilleure-facon-de-marcher-1976

DEWAERE m’a appelé en me disant : « je viens de lire le scénario. C’est un scénario formidable. Je veux faire ce film. Qui es-tu ? ». Deux jours après on se rencontrait. C’était un an avant qu’on réussisse vraiment à faire le film.

L’accord de DEWAERE n’a-t-il pas facilité le financement du film ?

Non, mais c’est quand même grâce à lui que j’ai pu le réaliser. On n’avait pas le financement et, sans que je le lui demande, il n’a pas voulu être payé, comme le reste de l’équipe d’ailleurs, moi y compris, évidemment. On a juste payé l’indispensable : la pellicule, la location du matériel… On a tourné le film avec un tiers du budget, et sans perspective d’argent pour le montage. A la fin du tournage, on ne savait pas ce qu’on allait faire.

 

09-Claude-Miller - sur-le-tournage-de-la-chambre-des-magiciennes

VOEUX 2016

01 - DEWAERE - 2016Chers Amis de Patrick DEWAERE
Vous pouvez choisir les vœux qui vous conviennent le mieux
Et si vous avez le courage d’aller jusqu’au bout,
Vous pouvez les choisir tous !!

BONNE ANNEE 2016

MIOU-MIOU, Jane BIRKIN, Jeanne MOREAU,
Christine PASCAL, Ornella MUTTI,
Aurore CLEMENT, Carole LAURE, France DOUGNAC,
Annie GIRARDOT, Myriam BOYER,
Marie TRINTIGNANT, Brigitte FOSSEY, Clio GOLDSMITH,
Anny DUPEREY, Catherine CELLIER,
Catherine DENEUVE, Ariel BESSE, Nathalie BAYE,

02 - DE WAERE - Journal 15 ANS

Fanny COTTENCON, et bien d’autres encore…
avec qui je passe le réveillon du nouvel an,
se joignent à moi pour vous souhaiter à tous une très bonne année 2016

Bonne année à toutes et tous les DEWAERENAUTES !!!
Signé : Patrick DEWAERE

03 - 1978 - DEWAERE

Je vous souhaite 12 mois de joie,
52 semaines de plaisir,
365 jours de succès,
8760 heures de santé,
525600 minutes de chances et d’amour.
Signé : CHARLY

04 - Patrick - 287

BONNE ANNEE 2016

Prendre 2015 qui vient de se terminer
Retirer 1802 – La création de la légion d’honneur
multiplier le résultat par 4 garçons dans le vent
(Les BEATLES)
Retirer les 3 mousquetaires
Multiplier par les 2 qui font la paire
Ajouter le bus 318
Et l’on arrive bien en 2016
C’est justement la nouvelle année !
C’est beau les maths…
Bonne année 2016 !

06 - PATRICK EN BLEU et ROUGE

Si vous pouvez lire cette carte de Vœux,
C’EST QUE VOUS ETES VENUS SUR MON BLOG.
JE VOUS EN REMERCIE !
ALORS… BONNE ANNEE 2016 !
MEILLEURS VOEUX POUR CETTE ANNEE NOUVELLE

05 - CINE REVUE - 29 JUILLET 1982

TOUS NOS VŒUX !
Et vous allez nous demander : Mais quels vœux ?
Et nous vous répondrons : Les meilleurs !
Et vous répondrez : C’est-à-dire ?
Et nous vous répondrons : Par exemple la prospérité
Et vous objecterez :
Mais l’argent ne fait pas le bonheur !
Et nous vous répondrons un peu énervés : Ecoutez on veut juste vous offrir nos vœux pour la nouvelle année 2016,
et on n’est pas là pour entamer une discussion philosophique sur l’argent et sur le bonheur.
On vous envoie juste cette carte parce que l’on vous aime bien. Mais alors qu’est-ce que vous êtes compliqués, c’est dingue !

07 - Patrick

Nous vous souhaitons une merveilleuse année irrévérencieuse et politiquement incorrecte.
Gagnez plein de pognon, car c’est important le pognon.
Faites la fête,
mangez et buvez car la vie est courte ! Tant que vous ne prenez pas le volant, faites les fous !
Rigolez, moquez-vous de vous et des autres, faites des farces, racontez des blagues, emmerdez les emmerdeurs,
et fermez le clapet à tous les cons !
Ne vivez pas pour travailler, mais travaillez (un peu) pour vivre.
Et surtout ne faites que ce qui vous passionne.
N’écoutez pas les extrémistes, les sectaires, les bigots, les cocos, et les fachots..
Aimez-vous et faites l’amour,
Bonne années 2016 !
C’était un conseil de CHARLY

08 - PATRICK DEWAERE

Plein d’argent pour 2016 ! Oui, on sait, l’argent ne fait pas le bonheur. Mais ce sont les vieux riches qui disent cela. Nous on est jeune, et on veut du pognon ! Alors nous faisons le vœu que la nouvelle année sera plus dorée que la précédente. Rendez-vous dans un an pour faire les comptes, et d’ici là…
UNE TRES BONNE ANNEE a TOUTES et TOUS !

09 - Patrick

Incroyable ! Quand vous pensez qu’en prenant le nombre de millimètres dans un mètre, soit 1000, et en y ajoutant 8, puis en multipliant le résultat par deux, on arrive au nombre de la prochaine année ! Pas de doute, 2016 va vraiment être une année exceptionnelle. Bonne année 2016 !

10 - PHOTOS SUR KAPABAH (KAZAKHSTAN) - PATRICK DEWAERE - 10

Nous avons deux nouvelles à vous annoncer, une bonne et une mauvaise.
La mauvaise : En 2016, une très très grosse crise économique arrive… et le chômage persiste !
La bonne : Même si vous êtes complètement ruinés, et que vous n’avez plus de boulot, vous resterez toujours des amis… de PATRICK !!
Allez ! BONNE ANNEE 2016 !

11 - BEAU-PERE - 04

Mes chers Dewaerenautes,

L’année s’achève. Elle a été rude et difficile pour beaucoup d’entre nous.

Nous avons des atouts considérables. Il y a dans le peuple français quand il est rassemblé assez d’énergie, d’intelligence et de courage pour que nous ayons ensemble confiance dans l’avenir. Du fond du cœur nous présentons à chacun d’entre vous nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année.
Vive la République !! Et vive la France !!!

12 - 350

Ps : Au fait, on a du bon Champagne capitaliste, à la maison, donc n’hésitez pas à passer.

13 - PHOTOS SUR KAPABAH (KAZAKHSTAN) -

Mon horoscope disait juste, une nouvelle année vient effectivement de commencer.

Et comme le prédisait madame Irma, notre voyante,
nous vous envoyons une carte de vœux électronique.

J’ajouterai également que comme me l’avait assuré le professeur M’Bamba, mon marabout, ma carte de vœux va se terminer par :
« Bonne année 2016 ».

14 - CLAP SPECIAL - PATRICK DEWAERE - NO.8 - 1982

Des vœux ?
Mais pour dire quoi ?

Attendez, laisse-moi me rappeler… … …

Ah oui, ça y est, ça me revient ! La carte de vœux c’était juste pour vous dire :

Bonne année 2016 !
Bonne santé !

15 - 206218115

Bon, alors comptez pas sur nous pour dire :
‘’bonne année’’, « meilleurs vœux », « tous mes vœux de bonheur », et encore moins « bonne santé ». Non c’est vrai, celle-là tout le monde va vous la faire et vous allez la lire à peu près 417 fois en quelques semaines. Donc j’ai opté pour quelque chose de plus original : « PEACE »

16 - 3488

17 - CLAP SPECIAL - PATRICK DEWAERE - NO.8 - 1982

I wish you a happy new year, I wish you a happy new year and a happy new yeaaaar . Enfin bref, vous l’avez compris :
BONNE ANNEE !

18 - Marcel CERDAN

19 - DEWAERE - ZIDANE

Actrice ou Acteur un jour, Acteur ou Actrice toujours !!!

Une folie (de Sacha GUITRY)

005 - Une folie de Sacha GUITRY avec Lola DEWAERE

Dernières répétitions du chef d’œuvre de Sacha Guitry « Une Folie » dans une mise en scène follement moderne, fine et si intelligente de Francis Huster.
Première ce vendredi 9 octobre 2015, à l’espace culturel André Dague à Louvres (95180)… mais c’est déjà complet.
Représentation suivante à Gagny le mercredi 14 octobre.
Puis le vendredi 16 à Canet en Roussillon au théâtre Jean Piat.
Une photo signées Éric Fougères… coup de foudre de mon personnage, le docteur Flache, célèbre psychiatre, pour l’une de ses patientes, Missia « la torpille slave »…. Lola Dewaere, Steve Suissa, Marianne Giraud, Odile Cohen complètent la distribution… Une pièce à pleurer d’intelligence, de rires et d’émotions diverses. Un cadeau du ciel que je dois à Jacqueline Aubard, l’ayant droit de l’œuvre de ce génie. Cette femme si élégante, qui gérait avec tant de respect et d’amour, les pièces de notre Molière moderne, nous a quittés hélas en juillet. Nous lui dédierons cette série de représentations. Croyez-moi cette pièce rarement jouée est un chef d’œuvre visionnaire et étincelant d’esprit.

Signé : Olivier LEJEUNE

006 - Olivier LEJEUNE et Lola DEWAERE
* C’était une super couturière hier soir, avec un public d’enfer !!!! Carton plein !
Merci à vous, merci à mes partenaires, Odile Cohen, Marianne Giraud, Olivier Lejeune et Steve Suissa, merci à Francis Huster, merci à Sonia Zonenberg ( ma répétitrice)…! Merci à tous !

Prochaine date: le 14 Octobre à Gagny ! Venez nombreux ! Vous vous amuserez !

Signé : Lola DEWAERE

007 - Lola DEWAERE
Pour mémoire Olivier LEJEUNE a joué aussi avec la grand-mère de LOLA, une certaine Mado MAURIN, la maman de PATRICK.

007 - Mado MAURIN et Olivier LEJEUNE

GLISCOM BUTREW

Gliscom Butrew

Encore une vidéo inédite qui a plus de 40 ans !!!

Lien vers la vidéo YOUTUBE : https://youtu.be/sWG_s4zyW8g

Voyez, en bas, dans la categorie  »Vidéo » un petit court-metrage de seize minutes, réalisé par l’équipe du  » Café de la Gare  » avec Romain BOUTEILLE, toute l’équipe, et bien sur Patrick DEWAERE. Cela s’intitule  » GLISCOM BUTREW  » mais en français ça veut dire  » Y a pas de beurre ?  »GLISCOM BUTREW - 00 - BLEED

Gliscom Butrew est un court métrage français sorti en 1974 écrit et réalisé par quelques membres du Café de la gare en 1974 avec Patrick DEWAERE, Romain BOUTEILLE, Philippe MANESSE, Myriam MEZIERES.

GLISCOM BUTREW - 03 GLISCOM BUTREW - 01 GLISCOM BUTREW - 02

À travers un langage imaginaire ressemblant à du « chewin gum, ou du yaourt  » (fausse langue à l’accent prononcé), cette comédie loufoque est sous-titrée en français. Le titre signifie « Y a pas de beurre ? ». C’est une tranche de vie d’un groupe de jeunes gens des années soixante-dix, qui se réunissent dans une roulotte et attendent un retardataire… Alors que la faim les tenaille.

GLISCOM BUTREW - 06 GLISCOM BUTREW - 04 GLISCOM BUTREW - 05

* Myriam Mézières – Nat
* Patrick Dewaere – Bleed
* Romain Bouteille – Hugues
* Philippe Manesse – Jeremy

* Jean-Michel Haas – String

GLISCOM BUTREW - 09 GLISCOM BUTREW - 07 GLISCOM BUTREW - 08

Lien vers la vidéo : https://youtu.be/sWG_s4zyW8g

* Photos : http://cajac1942.spaces.live.com/blog/cns!E18D4ABB539A24C5!2290.entry

100 ans aujourd’hui !!!

001 - Mado et sa maman - vers 1923

Elle aurait eu 100 ans aujourd’hui, car elle est née le 24 septembre 1915,
il s’agit de Madeleine COLLIGNON, plus connue sous le nom de Mado MAURIN. Actrice, chanteuse lyrique, comédienne, femme de théâtre, etc.

002 - Mado MAURIN - docu 0012 003 - Mado MAURIN - docu  0048

004 - Mado MAURIN - docu 0024 005 - Mado MAURIN - en 2005

Son père a travaillé au Magasin ‘’Le BON MARCHE’’ entre 1920 et 1930, il était photographe pendant ses loisirs,

006 - Le père de Mado MAURIN

il a d’ailleurs transmis à travers Mado, un héritage exceptionnel de 400 plaques de verre ‘’AUTOCHROMES’’ en couleurs, sur le Bon marché d’une part et sur sa famille d’autre part, l’une de ses petites filles en est la dépositaire.

007 - Mado MAURIN et Olivier LEJEUNE

Maintenant c’est sa petite fille LOLA, qui prend le relais (Cinéma, Séries télés, Théâtre) après son père Patrick DEWAERE,

008 - LOLA DEWAERE
Dans quelques jours elle montera sur les planches pour jouer une pièce de Sacha GUITRY

008 - Francis HUSTER - Lola DEWAERE et Olivier LEJEUNE

‘’Une folie’’ avec Olivier LEJEUNE et Francis HUSTER.

009 - Une folie de Sacha GUITRY avec Lola DEWAERE

http://www.olivierlejeune.fr/cms/une-folie-2

Square Mado MAURIN à ROYAN

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Hôtel de Ville de ROYAN
80, avenue de Pontaillac
CS N°80218
17205 ROYAN CEDEX
Tél. 05 46 39 56 56
http://www.ville-royan.fr
Service Communication
Contacts
Jean-François VLERICK
Fils de Mado MAURIN
Tél. 06 60 45 10 18
Adeline MASSÉ
Service Culture et Patrimoine
Tél. 05 46 39 94 45
INAUGURATION DU SQUARE MADO MAURIN À ROYAN
Esplanade de Pontaillac
Vendredi 7 août 2015
11h00 : projection au casino du documentaire « M comme Mado »
de Delphine LEMOINE
12h15 : inauguration en présence de la famille
La ville de Royan a décidé de rendre hommage à

Mado MAURIN (1915-2013),

01 - MADO MAURIN - 1932
en donnant son nom à un square.
Mado MAURIN qui a joué de nombreux rôles au cinéma, à la télévision, au
théâtre et à l’opérette, était une personnalité incontournable du monde artistique.
Souvent comparée à une lionne, elle était la mère de 6 enfants, tous comédiens
: Patrick Dewaere , Jean-Pierre Maurin, Yves-Marie Maurin, Dominique
Collignon-Maurin, Jean-François Vlérick et Marie-Véronique Maurin, dont certains
seront présents à l’inauguration du square à son nom.

05 - docu0154
Formée au Conservatoire National de Musique de Paris, en tant que pianiste,
chanteuse, danseuse, comme nombre de vedettes de l’opérette de l’époque, la
comédienne a débuté au Théâtre du Grand Guignol en 1932. L’année suivante,
elle est révélée dans le rôle de la Princesse Mi pour « Le Pays du sourire« 

06 - MADO

à la Gaîté Lyrique ». Sa carrière était lancée.
Mado MAURIN a tenu une centaine de rôles dans des opérettes phares, avant de
devenir directrice de troupe. En 1947, au sortir de la guerre, elle prend la direc-
tion du théâtre de Saint-Brieuc.

04 - DOCU0052
Vingt ans plus tard, ses enfants élevés, elle revient au théâtre à l’affiche de
grandes productions du Théâtre de la Commune d’Aubervilliers, à Chaillot, à la
Cartoucherie, au Carré Sylvia Monfort, au Café de la gare …
Au cinéma, Mado MAURIN a tourné sous la direction des plus grands cinéastes
dont Claude Lelouch (« Viva la vie ! »), Claude Sautet (« Un Mauvais fils »), Yves
Boisset (« La Femme flic ») et Claude Zidi.
L’histoire de la famille Maurin est étroitement liée à Royan, où la famille posséde
une maison de vacances nommée la « Maurinière », dans le quartier de Pontaillac.
Mado aimait y rassembler tous ses enfants dans une ambiance festive
« Je reste profondément attachée à Royan, c’est presque charnel », confiait Mado
Maurin à « Sud Ouest » en 2007.

02 - (2)
La ville de Royan rend donc hommage à cette grande dame en nommant le
square de Pontaillac, entre l’esplanade et l’avenue de Pontaillac,  square Mado MAURIN

Modifi

Modifi

03 - MADO

07 - DSC00353

Modifi

Modifi

Modifi

Modifi

Royan : un square au nom de Mado Maurin dans le quartier de Pontaillac

Souvenirs

Patrick DEWAERE - retrospective 2015

Il y a 33 ans, en 1982, le 16 juillet, notre ami Patrick DEWAERE, mettait fin à ses jours, apres avoir, le matin mème fait des répetitions au bois de Boulogne

01 - Patrick DEWAERE, le matin de sa mort et Evelyne BOUIX

avec Evelyne BOUIX pour le film EDITH et MARCEL,

sous la direction de Claude LELOUCH.

02 - Claude LELOUCH

Il se donnait à fond pour ce futur role du grand boxeur Marcel CERDAN.

03 - MARCEL et EDITH

04 - EDITH avec Marcel CERDAN - son grand amour

SCARLETT et le COCHON VOLANT

Chère NADEGE, ce midi 18 juin 2015, j’ai de nouveau eut l’occasion de faire un tres bon repas dans votre restaurant; je sais que je me répète, (voir message ci-dessous) mais je suis tres satisfait, enfin un restaurant comme on les aime !!! « Le fait maison » y a toute sa place

01 - ANTOINE et NADEGE

Précédent message :

Ce midi 6 mai 2015, j’ai eut l’occasion de faire un tres bon repas dans votre restaurant appelé :
                                                    » SCARLETT et le cochon volant  »,

 

carte postale SCARLETT & le COCHON VOLANT - 01 48 37 23 62

Ce n’est pas la première fois que je viens chez vous, l’accueil a toujours été des plus sympathique, les plats proposés sont toujours tres bons, et sortent souvent de l’ordinaire,           on voit que la cuisine est tres familiale, et ce, pour un budget plus que raisonnable.

03 - SCARLETT et le COCHON VOLANT

Scarlett et le cochon volant sur FACEBOOK :

Allez dans ce resto de la part de CHARLY
Il y a plusieurs années, j’ai créé un blog principalement consacré à Patrick DEWAERE, mais comme il est décédé en 1982, je n’ai plus grand chose a raconter sur cet acteur, d’autant plus que sa maman, Mado MAURIN, que je connaissais tres bien, est décédée récemment à l’âge de 98 ans, Il m’est déjà arrivé, sur mon blog, de faire un peu de publicité pour des restaurants qui en valent le coup, et le votre en fait partie,

Le CORDEVILLE (voir mon commentaire sur ce restaurant fait en 2013 en cliquant ci-dessous).
https://cajac1845.wordpress.com/2013/07/28/le-cordeville/

—————————————————————————————————————————–
Un peu de PUB, n’a jamais fait de mal à personne !!
Voici des commentaires qui sont vraiment mérités :

04 - Une partie de la salle de restaurant 05 - Bons Petits Plats - SCARLETT et le COCHON VOLANT
Scarlett & le cochon volant
Ouvert il y a quelques mois, Scarlett & le cochon volant est le bébé d’Antoine (en salle) et de Nadège (en cuisine). Ils proposent
une cuisine française avec saucisse de Toulouse et écrasé de pommes de terre à la truffe, poissons, magret de canard sauce teriyaki… Tout est fait maison, avec des produits frais pour un tarif oscillant entre 12 et 14 €.

Du lundi au vendredi le midi ;
Jeudi, vendredi et samedi soirs, la maison devient un bar à tapas.

Très bonne adresse !! Accueil hyper chaleureux. Gérants et personnels attentionnés et à l’écoute. Déco sympa un peu simpliste. Cuisine raffinée avec des produits de qualité. Plats originaux. Les meilleurs hamburgers !! On ne peut que vous conseiller d’y aller. Essayer, c’est l’adopter. Bon appétit, bien sur !!
“Bon resto de quartier”

Bonne adresse pour déjeuner. Carte à base de produits frais. C’est bien cuisiné pour un excellent rapport qualité prix. Dommage que les tables et les chaises ne soient pas un peu plus modernes.

Les plats sont frais, généreux et très bons ! Une ambiance chaleureuse accompagnée d’un service au top !

Accueil sympathique et agréable . Plats simples et bons. La déco gagnerait à être un peu plus chaleureuse.

“Un seul mot : excellent. ”

Quelle surprise de découvrir ce bistrot de quartier. Je m’y suis rendu ce midi avec ma femme. En moyenne comptez :
10 euros pour un plat seul, 12 euros pour une entrée + un plat ou plat + dessert, et 14 euros pour entrée + plat + dessert.
Ma campagne et moi avons opté pour la formule à 14 euros.

“Un vrai bon restaurant avec que des produits frais !!”
de la vraie cuisine française

Excellent restaurant à recommander vivement !! Très bon accueil. L’endroit est chaleureux, la cuisine est faite exclusivement de produits frais du jour ! Ce qui est plutôt rare de nos jours…. Chaque fois que j’y vais je ne suis jamais déçu…..

“Comme à la maison…. En mieux!”

Un petite et belle table pour initiés ! Tout est maison en fonction du marché. Le menu du midi est fait de souvenirs d’enfance bercé par l’accent du Sud-ouest qui chante en salle, pendant que Madame La  »Chef NADEGE » virevolte en cuisine autour de ses fourneaux. Le soir (jeudi,vendredi et samedi) la carte prend son envol vers une Bistronomie savoureuse. Les vins sont excellents…

Scarlett et le cochon volant, préparent tout eux mêmes.
Ici, le fait maison n’est pas un vain mot. La purée de patates douces comme le poulet au curry, passent entièrement dans les mains de la cuisine. Une bonne cuisine bistrotière qui change tous les jours et qui fait du bien. L’ambiance est au joli formica pour les tables, au carrelage multicolore et aux grandes baies vitrées qui donnent envie de rentrer. Aujourd’hui, c’est boeuf bourguignon, omelette au lard et flan noix de coco et citron vert. A midi, Scarlett et le cochon volant est le nouveau restaurant amical et familial du quartier, où l’on serre la main au maire et le café à l’ouvrier. Le soir, certains jours, les cochons volants boboïsants du quartier envahissent la seule adresse qui bouge après 21h, en vins natures et service tardif. Arrivez de 20 à 23h et on vous trouvera toujours un petit coin de table et de gâteau au chocolat, et un Rioja pour l’hiver !
Infos Pratiques :
Voici l’adresse du restaurant :
« SCARLETT et le COCHON VOLANT »
5 rue de Romainville (à l’angle de la rue des Bruyères)
93260 – Les LILAS
Réservations : 01 48 37 23 62

06 - PLAN  du 5 rue de ROMAINVILLE - LES LILAS 07 - photo SCARLETT et le COCHON VOLANT

L’ECOLE D’AUTREFOIS des ANNEES 1950

SAINTE-CROIX-du-MONT

SAINTE-CROIX-DU-MONT - 001 - CHATEAU DE TASTES

Grace à Jean-Jacques et Abra PICOT, (les Films du Campagnol)

SUR LES CHEMINS de L’ECOLE D’AUTREFOIS

Avec ce film, actuellement sur Youtube, et sur Vimeo, j’ai revécu toute mon enfance dans cette salle de classe du Château de TASTES (aujourd’hui la mairie)

SAINTE-CROIX-DU-MONT - 002 - ECOLE - LA COUR ET L'EXTERIEUR DE LA CLASSE

à SAINTE-CROIX du MONT dans les années 1950

LES INTERVIEWS DES ANCIENS ELEVES DANS LES ANNEES 1950
L’interview de Madame et Monsieur Brun
Les interviews d’Annie Raboisson, Alain Claveau, Colette Dijou et Robert Costes
L’interview de Jean Lalanne
Les interviews de Christian Ranoux et Jean-Pierre Latrille
L’interview de Lisette et Josette Saint-Marc
L’interview de Christian Dieuxyssies
L’interview de Jean-Louis Solano
Les interviews d’Hubert Garbay et Jean-Michel Barbot
L’interview de Roland Baillet

(J’ai même une photo de classe de cette époque)

Modifi

J’aurais aimé retrouver des personnes qui ont mon âge (73 ans) et qui auraient étés à l’école a cette époque. C’est grâce à Bernard FERMIS, qui figure d’ailleurs sur cette photo de classe de 1949

SAINTE-CROIX-DU-MONT - 004 - BERNARD FERMIS EN TRAIN DE REGARDER LA PHOTO D'éCOLE DES ANNéES 50 OU IL FIGURE ET MOI AUSSI

que j’ai eu les noms et prénoms de la plupart des élèves.

Il n’y a qu’une chose que je n’ai pas vue, sur la vidéo, c’est les petits écoliers, qui à six ou sept ans montaient sur le chemin de ronde, en haut du château, par les quelques marches qui sont à droite dans la cour, pour échapper aux instituteurs… C’était assez dangereux car les marches étaient simplement des gros blocs de pierre, de 40cm sur 20cm, encastrée dans le mur, sans aucun garde-fou.

SAINTE-CROIX-DU-MONT - 005 - ECOLE DANS LES ANNéES 50 - AU CHATEAU DE TASTE - LES MARCHES EN PIERRE MENANT AU CHEMIN DE RONDE - EN 2004

CHARLY

La vidéo désignée par le lien ci-dessous vous replonge dans l’ambiance d’une école primaire des années 1950. Plein d’anecdotes et de témoignages des élèves d’autrefois. Toutes les séquences ont été jouées par des jeunes élèves d’aujourd’hui

SAINTE-CROIX-DU-MONT - 006 - LA PHOTO DES éLèVES ACTUELS - 30-04-2012

ou

Lien vers le site des films du CAMPAGNOL

http://tice33.ac-bordeaux.fr/publiscol33/eepu-ste-croix-du-mont/PROJETS/PROJETCINEMA/tabid/15205/language/fr-FR/Default.aspx

SAINTE-CROIX-DU-MONT - 007- PRéSENTATION D'OBJETS D'éCOLE ANCIENS

SAINTE-CROIX-DU-MONT - 008- LE CHATEAU DE TASTE-LAFON ET LES HUITRES FOSSILES SOUS LE CHATEAU

SAINTE-CROIX-DU-MONT - 009 - CIRCUIT DES VIGNOBLES

Les Autochromes de BON MARCHE

Patrick DEWAERE - ma photothèque

Plaques AUTOCHROMES DE 1915 à 1930

Grace à la comédienne Mado MAURIN,

01 - Mado MAURIN

J’ai eu

l’occasion d’avoir entre les mains, prés de 400 plaques AUTOCHROMES,

datant de 1915 à 1930,

02 - Differentes PLAQUES AUTOCHROMES

qui ont appartenu à son père,

03 - Le père de MADO - Employé au BON MARCHE

qui à cette époque était un employé du célèbre
Magasin de la rive gauche, le célèbre ‘’BON MARCHE’’.

04 - Affiche - Au BON MARCHE

05 - Au BON MARCHE

Ces plaques sont toutes en couleurs, ce sont deux plaques de verre, d’un format de 13cm X 18cm
(on pourrait pratiquement les comparer à nos ‘’DIAPOSITIVES’’ actuelles)
car elles se voient par transparence à travers une visionneuse sur un verre dépoli.

06 - Visionneuse de la famille MAURIN -  avec AUTOCHROME07 - Visionneuse - boite lumineuse electrique

La plaque Autochrome, sur laquelle on dépose un filtre mosaïque trichrome composé de très petits grains de fécule de pommes de terre colorisées. A été élaborée et mise au point, par les célèbres
‘’Frères LUMIERE’’ elles furent présentées pour la première fois, en démonstration publique
le 10 juin 1907.
Le père de MADO, a pris plein…

Voir l’article original 80 mots de plus

Les Autochromes du BON MARCHE en 1920

Plaques AUTOCHROMES DE 1915 à 1930

Grace à la comédienne Mado MAURIN,

01 - Mado MAURIN

J’ai eu

l’occasion d’avoir entre les mains, prés de 400 plaques AUTOCHROMES,

datant de 1915 à 1930,

02 - Differentes PLAQUES AUTOCHROMES

qui ont appartenu à son père,

03 - Le père de MADO - Employé au BON MARCHE

qui à cette époque était un employé du célèbre Magasin de la rive gauche, le célèbre ‘’BON MARCHE’’.

04 - Affiche - Au BON MARCHE

05 - Au BON MARCHE

Ces plaques sont toutes en couleurs, ce sont deux plaques de verre, d’un format de 13cm X 18cm (on pourrait pratiquement les comparer à nos ‘’DIAPOSITIVES’’ actuelles) car elles se voient par transparence à travers une visionneuse sur un verre dépoli.

06 - Visionneuse de la famille MAURIN - avec AUTOCHROME 07 - Visionneuse - boite lumineuse electrique

La plaque Autochrome, sur laquelle on dépose un filtre mosaïque trichrome composé de très petits grains de fécule de pommes de terre colorisées. A été élaborée et mise au point, par les célèbres ‘’Frères LUMIERE’’ elles furent présentées pour la première fois, en démonstration publique le 10 juin 1907. Le père de MADO, a pris plein de photos du célèbre magasin ‘’Le Bon Marché’’, sur plaques autochromes En voici quelques-unes.

08 - Autochrome - 01

09 - Autochrome - 02 - Au père LUSTUCRU

10 - Autochrome - 03 - La maisonnette

11 - Autochrome - 04 - La locomotion à travers les ages

12 - Autochrome - 05 - La mode

13 - Autochrome - 06 - La mode

14 - Autochrome - 07 - La mode

15 - Autochrome - 08 - La mode

16 - Autochrome - 09 - Le bon marché

En voici encore d’autres

17 - Autochrome - 10 - Le chat botté

18 - Autochrome - 11 - PIERROT

19 - Autochrome - 12 -

20 - Autochrome - 13

21 - Autochrome - 14

22 - Autochrome - 15

23 - Autochrome - 16

24 - Autochrome - 17

J’ai rajouté quelques cartes postales en noir et blanc du magasin

25 - BON MARCHE - 01

26 - BON MARCHE - 02

27 - BON MARCHE - 03

28 - BON MARCHE - 04

29 - BON MARCHE - 05 - le blanc en 1929

30 - BON MARCHE - 08 - Théatre d'enfants

31 - BON MARCHE - 06 - Entrée des magasins

32 - BON MARCHE - 07 - Inauguration

33 - BON MARCHE - rue de SEVRES

Et quelques photos du BON MARCHE, que j’ai prises en 2002

34 - Le BON MARCHE actuel

35 - Le BON MARCHE en 2002 - 01

36 - Le BON MARCHE en 2002 - 02

37 - Le BON MARCHE en 2002 - 03

38 - Le BON MARCHE en 2002 - 04

39 - Le BON MARCHE en 2002 - 05

40 - Le BON MARCHE en 2002 - 06

Pour terminer quelques plaques autochromes de sa famille, entre 1915 et 1930, on y voit MADO dans son enfance, sa maman et toute la famille dans une automobile de l’époque.

41 - MADO devant la voiture de sa famille en 1920

42 - MADO et sa Maman

43 - MADO et son petit chien en peluche

44 - WATTEAU - La diseuse de bonne aventure offert par le Bon Marché

Et

 

Un site sur le BON MARCHE : http://oeil.eklablog.fr/1852-le-bon-marche-a68615327

Jean-Pierre MAURIN

Jean-Pierre Maurin, était invité par FR3 Limousin, Poitou, Charentes

Jean-Pierre MAURIN

Une interview de Jean-Pierre MAURIN, en octobre 1994, il nous parlait de la pièce

Trop de rèves  »Trop de rêves » ou  »Requiem pour un homme seul »

de Pascal BRAU,

Pascal BRAU qu’il a d’abord interprété sur les plages atlantiques, dans les campings, avant de la jouer au Théâtre CLAVEL à Paris en décembre 94.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour visionner cette interview. http://youtu.be/401GgeqwnNg

C’était le fils de Mado MAURIN

Mado MAURIN

Nous sommes tous des CHARLIE

Patrick DEWAERE - ma photothèque

Nous sommes tous des CHARLIE

Toute la FRANCE est en deuil

Peut-on se réclamer d’une religion en commettant un tel acte de BARBARIE sur le sol Français, en s’attaquant ainsi à la Presse, à la communauté Juive et à la Police ?

Je me permet de mettre un lien vers le blog consacré à CHARLIE HEBDO

https://charliehebdo.wordpress.com/

Je joins à mon blog quelques caricatures
rendant hommage à toute l’équipe de ce Journal Satirique

Modifi01 - Je suis CHARLIE020304050607080910

Voir l’article original

Nous sommes tous des CHARLIE

Nous sommes tous des CHARLIE

Toute la FRANCE est en deuil

Peut-on se réclamer d’une religion en commettant un tel acte de BARBARIE sur le sol Français, en s’attaquant ainsi à la Presse, à la communauté Juive et à la Police ?

Je me permet de mettre un lien vers le blog consacré à CHARLIE HEBDO

https://charliehebdo.wordpress.com/

Je joins à mon blog quelques caricatures
rendant hommage à toute l’équipe de ce Journal Satirique

Modifi 01 - Je suis CHARLIE 02 03 04 05 06 07 08 09 10

Cérémonie en mémoire de MADO

Bonjour à tous,

Cérémonie d’accueil des cendres de la Mado :

Image

Comme Mado aimait être entourée, on serait ravie qu’il y ait un peu de monde pour cette cérémonie d’accueil des cendres de La Mado dans ce lieu de recueillement partagé, au cimetière.
Vous êtes donc conviés à l’accompagner par la pensée.

Image

 

 

 

 

 

 

Famille MAURIN

Si ce n’est lui, c’est donc son frère …

Pour les enfants MAURIN, 35 ans à eux quatre,

Jouer c’est Tourner.

 

 

 

 DOMINIQUE - PATRICK - YVES-MARIE - JEAN-PIERRE

 

 

La scène se passe à PARIS, un matin de 1950, dans le bureau d’un assistant-metteur en scène de cinéma. L’homme a des lunettes à monture d’écaille, le front soucieux, les mains sans cesse en mouvement et la parole brève. Il donne l’impression de supporter à lui tout seul, tant il se démène, toute l’organisation du film prêt  à être tourné : La mort à boire, avec Henri Vidal. Présentement, il recrute quelques comédiens pour des rôles secondaires et cherche notamment un enfant.

·       Introduisez Mme MAURIN, ordonne-t-il à sa secrétaire entre deux coups de téléphone.

 

Parait une jeune femme blonde.

Cependant, le regard de l’assistant ne s’élève pas à plus d’un mètre au-dessus du sol. Brusquement, il braque un index menaçant vers un garçonnet fluet, candide, et aussi blond que sa maman, Mado MAURIN, qui le tient par la main.

·       C’est lui ?

·       C’est lui, dit la mère. Il se prénomme Jean-Pierre. Il a 9 ans.

·       Trop grand.

Mado MAURIN n’insiste pas. Mais elle reprend :

·       J’en ai un autre …

·       Comédien ?

·       Oui.

·       Amenez-le tantôt.

 

L’après-midi, seconde entrée de la jeune femme. Cette fois, c’est Yves-Marie, 6 ans, qu’elle traîne par la main. Il a vingt centimètres de moins que son aîné, mais il est plus trappu et ses cheveux sont châtains. Il se tient très droit, presque au garde-à-vous ; Il a pour l’assistant le regard d’un jeune bouledogue qui se prépare à mordre les mollets du monsieur en visite. Néanmoins, l’homme ne se laisse pas intimider.

·       Trop grand ! laisse-t-il tomber pour la seconde fois.

 MADO en 1938

Non seulement Mado MAURIN ne cille pas, mais elle dit dans un sourire suave :

          J’en ai un troisième, vous savez !  Je vais le chercher.

 

Et  elle s’esquive avant que l’assistant, sidéré, ait le temps de réagir. Deux heures plus tard, elle lui présente Patrick, 3 ans. Il est doux, timide, attendrissant. On ne sait si l’assistant  y met une opiniâtre mauvaise  volonté ou si l’âge du rôle diminue d’un coup de téléphone à l’autre, mais toujours est-il que l’homme à lunettes trouve le courage de répéter une troisième fois :

          Trop grand !

 LES 4 FRERES MAURIN ( J-P - 13 ans - Y-M - 10 ans - P - 7 ans - D - 5 ans)

Et il ajoute avec cette précipitation des boxeurs qui espèrent porter le coup décisif :

          Et maintenant, vous n’allez pas me dire que vous en avez un après ceux-là ?

          Si !

 

Quand Mado MAURIN revint pour la quatrième fois  dans le bureau de l’assistant, ce dernier est obligé de lever les yeux : Dominique MAURIN, en effet, n’a que 10 mois ; il ne sait pas marcher et sa maman le porte dans ses bras. Il est quand même engagé ; ce seront ses débuts à l’écran.

 

 

BEBES DE THEATRE

On pourrait presque croire, après ce gag vécu, que Mado MAURIN fournit des enfant-acteurs à la commande ! Or, si tous les membres de la famille sont devenus professionnels du spectacle, ce n’est pas seulement par vocation mais surtout par hasard.

Mado MAURIN, elle-même, est élève du Conservatoire, classe de piano, quant elle fait ses débuts de comédienne et de chanteuse au théâtre  du Grand-Guignol,  Elle joue La Goule, un sombre mélodrame dont Anita SOLER est la vedette, et elle chante « Dans les prisons russes », une chanson d’Ackermans. Du Grand-Guignol, elle passe au théâtre de la Gaité-Lyrique, où elle crée, avec le ténor Willy Thunis, le rôle de Mi dans Le Pays du Sourire, la célèbre opérette de Franz Lehar, qu’elle joue quatre cent fois.

En 1939, elle épouse Georges COLLIGNON, un garçon qui n’est pas du métier. Il a une très jolie voix de ténor : elle l’oblige à travailler, et elle en fait Georges PIERSONS qui en 1951, est choisi parmi quatre-vingts candidats pour doubler Jan KIEPURA dans Princesse CZARDAS  au théâtre de Paris.

LES 5 FRERES MAURINS - (J-P - Y-M - P - D - J-F) - ROYAN - été 1958

En 1941, à Toulouse, où elle est en tournée avec son mari, Mado MAURIN donne le jour à Jean-Pierre, son premier garçon. Pendant ses représentations, entre deux ritournelles, il faut dégrafer la robe de bergère ou enlever la tunique de princesse chinoise pour donner le sein à l’enfant. A l’hôtel, c’est souvent une valise qui fait office de berceau. Lors des répétitions, les visiteurs surpris, entendent soudain le régisseur hurler, dans un porte-voix :

          Dix minutes de pause, c’est l’heure de la tétée !

LES 5 MAURIN ( M - J-P - Y-M - P - D) A ROYAN

 

Un jour un directeur de scène dit à Mado MAURIN :

          Dis donc ! j’ai besoin d’un petit page ; tu ne pourrais pas me prêter ton gosse ?

Le soir, Jean-Pierre apparaît pour la première fois dans un spectacle. Il a 20 mois. A 6 ans, en 1947, il fait ses débuts professionnels au Théâtre Michel, dans Le Secret des Dieux, avec Henri VILBERT. Il joue ensuite, Anna Karénine, sous la direction de Raymond ROULLEAU ; Hyménée, avec Yvonne PRINTEMPS et Pierre FRESNAY, dont il incarne le fils. Il  est d’ailleurs resté quelque chose dans la vie de cette paternité de théâtre. Pierre FRESNAY est l’idole de Jean-Pierre, il lui voue, en retour une affection précieuse. C’est lui qui, l’an passé, offrit à l’enfant-acteur son costume de premier  communiant.

Au cinéma, on a vu le jeune  garçon dans Monsieur Fabre, encore avec Pierre FRESNAY, et   La jeune folle, avec Danièle DELORME. Il garde de ce film un souvenir amer : le premier jour de tournage, le metteur en scène Yves ALLEGRET, lui a fait recommencer  vingt-sept fois la même scène. Il  a joué Un nommé Judas à la Comédie-Caumartin, aux cotés de Paul MEURISSE et de Marguerite JAMOIS. La critique, à cette occasion, a salué en lui un jeune comédien de grand avenir.

LES 4 FRERES MAURIN ( J-P - 13 ans - Y-M - 10 ans - P - 7 ans - D - 5 ans) DOCU0009 DOCU0006 10 - 1950-12-15 - MADO MAURIN - CARTE SNCF VALABLE JUSQU'AU 09-04-19511

 

DEGOUTE  DES SUCETTES…

Yves-Marie MAURIN a vu, lui aussi, le jour à Toulouse, en 1944. S’il  tient plus tard ce qu’il promet, il sera peut-être un nouveau Spencer TRACY. Frondeur, entier, farouchement indépendant et pétri de talent, il semble doté d’une personnalité dont il est difficile d’apercevoir les limites. A  Henri DECOIN, qui ne voulait pas de lui pour son film Trois télégrammes, parce qu’il le trouvait trop petit, il déclara péremptoirement :

          Il faut  m’engager, monsieur ; je suis artiste et j’ai besoin de gagner ma vie.

Amusé, DECOIN créa un petit rôle pour lui, ce qu’on appelle une « panne » en termes de métier. On lui fit dire : « Et  ta soeur ? »  dans une séquence, et le mot de Cambronne dans l’autre… Il avait 5 ans.

C’est à peu près à cette époque, du reste, qu’il débute au théâtre dans Le feu sur la terre, de François MAURIAC, au théâtre Hébertot  à la faveur d’un contretemps dont est victime Jean-Pierre. C’est ce dernier, en effet, qu’on avait pressenti, mais l’engagement était conditionné à une tournée d’un mois en Belgique, Jean-Pierre ne pouvant manquer l’école aussi longtemps, Mado MAURIN propose à sa place Yves-Marie, qui, s’il gagne déjà  sa vie, n’a pas encore d’obligations scolaires.

Dans le même temps, on le voit beaucoup sur les écrans de télévision, parfois avec ses frères. Au cinéma, après Trois télégrammes, il tourne Le plus joli péché du monde, avec Dany ROBIN et  Georges MARCHAL, un film qui l’a dégoûté pour longtemps des sucettes dont le scénario le contraignait à faire une excessive consommation. Il joue ensuite dans Le traqué, puis retourne  au théâtre à l’occasion de la reprise de Maison de Poupée, d’Ibsen, avec Danièle DELORME et son jeune frère Patrick. En 1953, il crée Faites-moi confiance, entouré par CARETTE et Denise GREY, enfin, cette année, il joue Mon coeur chez les Highlands au théâtre Hébertot.

Patrick MAURIN ? Le n°3 , est né à  Saint-Brieuc, en 1947. C’est le poète de la troupe, un Jacques PREVERT en bouton. Il compose des poèmes et des chansons dont il invente la musique. Le seul inconvénient, c’est que sa muse le visite la nuit et qu’il traduit  son inspiration à haute voix, troublant le sommeil de ses frères  Il est évanescent, charmant et semble perpétuellement en conversation avec les fées. Sa carrière est moins remplie que celle de Jean-Pierre et d’Yves-Marie, mais on l’a vu, néanmoins, dans Monsieur Fabre et  plusieurs émissions dramatiques télévisées. Signe particulier : est follement amoureux de Danièle DELORME qui lui rend en amitié ce qu’il lui donne en passion.

Enfin, quatrième et dernier, Dominique, né en 1949, à Paris, n’est encore, malgré quelques brèves apparitions de-ci de-là que l’espoir de la famille. Il a toute son enfance devant lui, ne jalouse pas les lauriers de ses frères, et se contente pour l’instant de se réciter à lui-même des rôles qu’il sait par coeur  à force de les entendre répéter autour de lui. Peut-être deviendra-t-il aussi, dans quelques années, propriétaire d’un champ de douze cent mètres carrés, comme Jean-Pierre, ou d’un jardin de six cents mètres carrés seulement, « mais avec une grange dessus », comme Yves-Marie.

Hé oui ! Quand Yves-Marie revient en classe le vendredi  matin et que ses copains lui demandent comment il a passé le jeudi, il  leur répond : » j’ai réparé mon toit ! » En vérité, il n’a fait que tendre les tuiles à son père, mais il n’en reste pas moins qu’il est parfaitement fondé à  parler de son toit. Si vous passez un jour à Gouvernes, petit  village charmant proche de Lagny, vous honorerez beaucoup Yves-Marie en acceptant de faire le tour du propriétaire avec lui. Quant à Jean-Pierre, il  vous attendra impatiemment à la sortie pour vous montrer ses arbres fruitiers, et son champ qui jouxte les « terres » de son frère. Plus tard, on construira dessus ; pour l’instant, ces biens au soleil, achetés avec l’argent qu’ils ont gagné, ne sont que le théâtre de batailles farouches, et parfois sanglantes,

entre « indiens » et « fédérés »

Car les grands peuvent dire et penser ce qu’ils veulent, mais un rôle si intéressant soit-il, dans une super-production, ça ne vaut pas une belle panoplie de shériff ou une bicyclette avec dérailleur.